Mario Monti dit que l'Italie pourrait avoir à demander de l'aide

le
3
Mario Monti dit que l'Italie pourrait avoir à demander de l'aide
Mario Monti dit que l'Italie pourrait avoir à demander de l'aide

BRUXELLES (Reuters) - L'Italie pourrait demander l'aide des fonds de soutien de l'Union européenne pour stabiliser ses coûts de financement mais elle n'a pas l'intention de recourir à cette option dans l'immédiat, a déclaré vendredi le président du Conseil, Mario Monti.

"L'Italie ne prévoit pas d'activer le mécanisme pour l'instant mais je n'exclus rien pour l'avenir", a-t-il dit, ajoutant que ce mécanisme avait été conçu spécifiquement pour des pays comme l'Italie, qui respectent les recommandations des autorités européennes en matière de finances publiques.

Les dirigeants de la zone euro se sont accordés dans la nuit de jeudi à vendredi sur une supervision commune de leurs banques et des mesures d'urgence pour enrayer la hausse des taux d'intérêts auxquels certains Etats-membres doivent emprunter sur les marchés.

Mario Monti a également déclaré qu'il n'était pas sûr que l'accord suffirait à apaiser les marchés.

Le rendement de la dette italienne à 10 ans a approché 6% ces dernières semaines.

Gavin Jones, Marc Angrand pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 le vendredi 29 juin 2012 à 17:37

    mdr

  • M4630859 le vendredi 29 juin 2012 à 17:33

    Le problème est que si l'Espagne et L'Italie sont demendeurs, c'est qu'il ne reste plus beaucoup de grand pays pour contribuer.

  • abacchia le vendredi 29 juin 2012 à 17:28

    Hi hi hi, les gouvernements menteurs, tout comme les banques scélérates, vont maintenant faire la queue pour sortir du bois.