Mario Götze sourit de nouveau

le
0
Mario Götze sourit de nouveau
Mario Götze sourit de nouveau

Héros national depuis son but en finale de Coupe du monde, l'homme à tête de castor avait pourtant bien mal commencé la saison. Sifflé à Dortmund lors de la DFL-Supercup et du match de la Nationalmannschaft contre l'Écosse, quelconque sur le pré, Mario faisait la gueule. Mais avec les buts est venu le sourire.

??On a beau vous dire de l'oublier, rien n'y fait. Vous êtes triste comme une pierre, souvent à zéro. Votre mère peut bien vous rabâcher que Bianca est quand même d'un autre acabit - un bien meilleur parti surtout -, impossible de vous sortir Dorothée de la tête depuis la rupture, il y a un an de cela. C'est vrai que Bianca est belle, avec ses cheveux noirs et ses yeux bleus, mais elle vous balade un peu partout, un coup à droite, un coup à gauche, un coup devant, un coup derrière. Et surtout, elle est trop sage, trop méthodique. Alors que Dorothée, pfiou, c'était quelque chose, sa chevelure blond cendré, sa fougue, ses éclats de rire. Elle vous manque terriblement. Même les vacances au Brésil avec les copains ne vous ont pas remonté le moral, malgré cette rapide et sublime passe avec une Argentine de passage. Le retour au quotidien a été difficile. Pire, quand vous avez recroisé Dorothée, elle vous a jeté son bonheur en plein visage, amoureuse à présent d'un Italien avec un prénom en O. Comme vous. Et puis, contre toute attente, Bianca s'est dévergondée, et s'est mise à vous faire confiance. Au sortir d'une perfect week, vous émergez, enfin heureux.
Merci Francky
Cette histoire, c'est un peu celle de Mario Götze. L'ancien enfant-chéri du BVB traînait son spleen de pré en pré depuis son arrivée au Bayern, trimballé à tous les postes par Guardiola. Le Catalan avait pourtant fait de la signature du Golden Boy l'une des conditions sine qua non de sa propre arrivée. Et si son but à 113e contre l'Argentine le faisait entrer dans l'histoire, son retour au Westfalenstadion pour la DFL-Supercup a bien montré que sa trahison n'avait pas été oubliée. Ses deux premiers matchs de Bundesliga, contre Wolfsburg et Schalke, ont d'ailleurs été quelconques. Mais contrairement à l'année dernière, Götze a la chance de son côté, et comme bien souvent, cela signifie qu'elle a abandonné quelqu'un d'autre. En l'occurrence Franck Ribéry, dont les problèmes physiques ont offert à Mario le luxe de s'installer durablement à gauche. En quelques jours, tout s'est enclenché : un but contre Stuttgart, un doublé contre Paderborn, un but et une passe décisive contre Cologne. Surtout, contrairement à l'année dernière, Götze s'est mis à sourire lors de ses célébrations. De quoi s'attirer les louanges de Guardiola, qui a parlé de son « admiration » pour le joueur en conférence de presse.

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant