Mario Draghi met les banques européennes sous pression

le
0
La BCE, gendarme des banques du Vieux continent en 2014, a annoncé la mise en place d'un contrôle étendu des évaluations des banques européennes.

«Si des banques doivent échouer, elles le feront. Il n'y a aucun doute là-dessus.»Mario Draghi n'a pas hésité à agiter le spectre du pire pour convaincre les marchés de la crédibilité de l'évaluation des banques européennes qu'il s'apprête à mener. Il semble avoir été cru, puisque les valeurs bancaires ont chuté en Bourse ce mercredi.

La Banque centrale européenne, intronisée par les États de la zone euro comme gendarme unique des banques à compter de l'automne 2014, a révélé les critères sur lesquels elle entend conduire un examen ­inédit, baptisé «asset quality review». À partir du 1er novembre, la BCE passera au peigne fin «les portefeuilles souverains et institutionnels, les engagements sur les entreprises et les ménages, et aussi bien les portefeuilles d'investissements que de trading».La liste provisoire ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant