Mario Draghi maintient les taux de la BCE et fait monter l'euro

le
0

La Banque centrale européenne attend d'y voir plus clair sur les risques de déflation et la reprise de la zone euro avant d'agir à nouveau.

Ni les tumultes des marchés émergents ni les incertitudes économiques de la zone euro n'ont incité les gouverneurs de la Banque centrale européenne à se précipiter. «La raison pour laquelle nous avons décidé de ne pas agir tient à la complexité de la situation... et à la nécessité d'avoir plus d'informations», a expliqué jeudi Mario Draghi, son président, à l'issue de la réunion mensuelle de la BCE à Francfort.

«Il y a eu une discussion générale où on a simplement évoqué tous les instruments de politique monétaire, mais pour l'essentiel, voire dans son intégralité, la discussion visait à examiner le besoin d'informations supplémentaires et l'incertitude», ­a-t-il précisé.

Les outils dont dispose la BCE sont au nombre de trois: une nouvelle baisse des taux directeurs, le principal d'entre eux ayant été ramen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant