Mario Draghi largue de l'argent par hélicoptère par "voie détournée" !

le
8
Milton Friedman recommandait de déverser de l'argent créé par la Banque centrale par hélicoptère à la population pour lutter contre une déflation.
Milton Friedman recommandait de déverser de l'argent créé par la Banque centrale par hélicoptère à la population pour lutter contre une déflation.

Super Mario est de retour. Le président italien de la BCE, Mario Draghi, a sorti le grand jeu, jeudi. Et, visiblement, il a convaincu les marchés de son efficacité. Les taux d'intérêt sur les dettes publiques ont immédiatement baissé sur les marchés et l'euro s'est encore déprécié face au billet vert. Au point que certains analystes envisagent désormais sérieusement une parité parfaite, à un euro pour un dollar.

L'euphorie va-t-elle retomber comme un soufflet ? L'économie réelle profitera-t-elle vraiment des quelque 1 100 milliards d'euros que la BCE entend déverser d'ici à septembre 2016 en échange des dettes publiques qu'elle va racheter ? Cette question est largement débattue parmi les économistes.

La BCE finance quasi gratuitement l'investissement public de la zone euro

Pour lutter contre la menace de déflation, l'ancien banquier de Goldman Sachs a en tous cas brisé bien des tabous de la zone euro. Pour certains économistes, son action revient quasiment à déverser de l'argent par hélicoptère, l'arme recommandée par Milton Friedman pour lutter contre une spirale de baisse généralisée des prix, de la production et des salaires.

Mario Draghi n'a pas à proprement créé d'argent ex nihilo pour le distribuer aux gens comme le recommandait l'économiste monétariste. En échange de son argent, la BCE va racheter des dettes publiques, qui devront, à terme, être remboursées. Et moyennant un taux d'intérêt. Mais son action revient à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR le vendredi 23 jan 2015 à 19:01

    La BCE aurait par exemple pu créer des fonds spéciaux permettant de recapitaliser et désendetter les entreprise. Cela aurain un soutien direct à l'économie. La BCE aurait aussi pu choisir de distribuer les fonds à l'ensemble des citoyens européens. au lieu de ça la BCE à choisi de racheter au prix fort les créances douteuses des banques. Les banquiers disent merci à Mario.

  • 31batso le vendredi 23 jan 2015 à 17:28

    Mince alors, comment compte opérer FH, car : "Mon véritable adversaire [...] c'est le monde de la finance". François Hollande, le 22 janvier 2012 au Bourget.

  • serge537 le vendredi 23 jan 2015 à 17:06

    c est pour les banques qui dans quelque temps seront au bord du gouffre apres les magouilles et la speculation et demanderons encore aux contribuables de payer...fh aime que les banques

  • yves288 le vendredi 23 jan 2015 à 16:06

    le fait que la BCE ne prend que 20% du programme et les banques centrales nayionales achètent au prorata de leur % dans la BCE veut dire que l'Euro est condamné et que la BCE s'y prépare en cantonnat les obligations acquises de chaque pays dans le pays considéré. Ainsi on prépare le démantèlement ...

  • kpm745 le vendredi 23 jan 2015 à 16:02

    Baise des taux d'intérêt vous dites? Ils sont déjà au plus bas. Le seul effet est de baisser l'Euro. Donc prix des produits importés plus chers et voyager deviendra un grand luxe.

  • kpm745 le vendredi 23 jan 2015 à 15:59

    Allez à une banque pour demander un prêt. Si vous n’êtes pas solvable, personne ne vous répondra. Parler de largage par hélico pas tout à fait vrai. Pour être plus exact, largage vers les banques et les états. La redistribution c'est autre chose.

  • ZvR le vendredi 23 jan 2015 à 15:38

    Il crée de l'argent ex nihilo mais cet argent va avant tout aller aux banques qui vont pouvoir se débarasser de leirs créances douteuses et investir sur les marchés financiers. L'économie n'en verra pas vraiment la couleur. Le seul effet serra une baisse des taux d'intérêts qui viendra soulager les entreprises les plus endettés et accessoirement récompensera les mauvais élèves.

  • marcbe13 le vendredi 23 jan 2015 à 15:36

    Si au moins cet argent allait profiter aux entreprises et aux ménages... mais non, il ne profitera qu'aux banques et assurances...