Marine Le Pen se présente en défenseur de la ruralité

le
0
MARINE LE PEN SE POSE EN CHAMPIONNE DE LA RURALITÉ
MARINE LE PEN SE POSE EN CHAMPIONNE DE LA RURALITÉ

CHATEAUROUX, Indre (Reuters) - La candidate du Front national Marine Le Pen s'est présentée dimanche en défenseur de la France rurale, proposant d'abolir la Politique agricole commune européenne.

En meeting à Châteauroux (Indre) devant un millier de militants, avant une semaine où tous les candidats seront en campagne au Salon de l'agriculture à Paris, elle a fustigé la décentralisation ainsi que l'Union européenne et plaidé pour les territoires, à ses yeux oubliés par le pouvoir central.

Elle s'en est pris aux "technocrates enfermés dans leurs murs de béton de Bruxelles" responsables, selon elle, de "l'abandon des campagnes".

"Nos campagnes ne souffrent-elles pas d'un mal (...) ravageur? L'abandon. Abandonnées par les pouvoirs successifs, abandonnées par les médias", a-t-elle dit.

Les dernières élections locales ont montré que l'électorat rural, traditionnellement acquis à la droite parlementaire, avait penché pour le Front national.

La candidate d'extrême-droite a défendu l'inscription dans la Constitution d'un droit au service public pour tous indépendamment des revenus et du lieu de résidence.

Marine Le Pen a également plaidé pour une fusion entre Réseau Ferré de France (RFF) et la SNCF, pour la fixation par l'État des tarifs de l'énergie et des transports et aussi pour "une éducation de qualité pour tous les petits Français".

"La gendarmerie doit retourner dans le giron du ministère de la Défense", a-t-elle dit. La Poste doit redevenir un service public, a-t-elle ajouté.

Marine Le Pen, attendue vendredi au salon de l'agriculture, a enfin annoncé qu'elle abolirait la PAC (politique agricole commune) pour la remplacer par la "PAF" (politique agricole française).

"Ce ne sont pas ceux qui ne distinguent pas une vache d'une chèvre, dans leur bureau, qui décideront de notre politique agricole", a dit Marine Le Pen à l'adresse des "élites qui habitent les grandes villes".

Mourad Guichard, édité par Thierry Lévêque

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant