Marine Le Pen se dit en profond désaccord avec son père

le
8
MARINE LE PEN EN PROFOND DÉSACCORD AVEC SON PÈRE
MARINE LE PEN EN PROFOND DÉSACCORD AVEC SON PÈRE

PARIS (Reuters) - La présidente du Front national Marine Le Pen a exprimé jeudi son "profond désaccord" avec son père Jean-Marie, qui a maintenu que les chambres à gaz étaient un "détail de l'histoire", propos pour lesquels il a déjà été condamné plusieurs fois.

Le président d'honneur du FN a également estimé sur BFM TV et RMC qu'il y avait des gaullistes, mais aussi de "fervents pétainistes" au sein de la formation présidée par sa fille.

Interrogée par le site internet du Figaro, Marine Le Pen a dit que son père était "dans une stratégie avouée" de "provocation" parce qu'il pense "que la polémique est positive pour le mouvement".

"Nous sommes en désaccord profond. J'en ai pris acte et je veux croire, quand même, que ceux qui nous rejoignent, ceux qui votent pour nous, ont compris", a-t-elle dit, jugeant que leurs "différences" sont désormais "acquises" par le plus grand nombre.

"On peut dire ce que l'on pense, mais le Front national a quand même une ligne, laquelle est portée par sa présidente. Les propos de Jean-Marie Le Pen n'engagent que lui. Il est dans la provocation volontaire", ajoute-t-elle.

Jean-Marie Le Pen, qui a mis à plusieurs reprises en doute la stratégie de "dédiabolisation" du FN, est à nouveau revenu jeudi sur ses propos polémiques de septembre 1987.

"Je les maintiens, parce que je crois que c'est la vérité. Ce que j'ai dit correspondait à ma pensée, que les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la guerre, à moins d'admettre que ce soit la guerre qui est un détail des chambres à gaz", a-t-il dit.

"Je les maintiens, parce que je crois que c'est la vérité et que ça ne devrait choquer personne. On a instrumentalisé cette affaire contre moi en y introduisant un soupçon d'antisémitisme alors que je mets au défi quiconque de citer une phrase antisémite dans ma vie politique", a ajouté le président d'honneur du FN.

Jean-Marie Le Pen sera candidat aux élections régionales de décembre prochain dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA).

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le jeudi 2 avr 2015 à 15:53

    Dans ce cas, perkele, c'est Bourdin qui fait de la pub. Merci Bourdin.

  • perkele le jeudi 2 avr 2015 à 14:29

    et ça marcher, puisque ça fait parler du FN dans les médias... sachant que le vainqueur d'une élection est en général celui qui est le plus cité dans les médias, ça permet de se créer une notoriété...

  • M1381654 le jeudi 2 avr 2015 à 13:33

    marketing quand tu nous tiens

  • chomar le jeudi 2 avr 2015 à 13:29

    Baratin Marine

  • SB1954 le jeudi 2 avr 2015 à 13:25

    le jour où il se taira, le FHaine sera réellement un danger. Alors longue vie à JMLP

  • dratiser le jeudi 2 avr 2015 à 13:21

    completement senile la gaillard ......mais fifille est quand meme de la meme eau

  • kuranes le jeudi 2 avr 2015 à 13:10

    mais oui, mais oui...

  • bigot8 le jeudi 2 avr 2015 à 13:06

    qu il se taise le vieux et a la retraite d office