Marine Le Pen se bat pour avoir des députés

le
0
La présidente du FN, candidate à Hénin-Beaumont, tenait meeting vendredi soir à Paris pour mobiliser ses électeurs.

«Nous devons maintenant gagner une part de l'exercice du pouvoir, une part de la représentation nationale», a tonné Marine Le Pen, vendredi soir, lors d'un meeting à Paris en vue des législatives. La patronne de l'extrême droite s'est flattée de «faire retentir la parole des oubliés» au Palais Bourbon et d'y représenter «une véritable opposition».

Dans son discours, expédié en quarante-cinq minutes devant quelque huit cents sympathisants, la présidente du Front national a d'abord concentré ses attaques sur François Hollande et le gouvernement. Une façon de prendre la pose de l'adversaire numéro un de la gauche. «Les premiers pas et les premières décisions» du chef de l'État «nous prouvent que nous avions toutes les raisons de craindre son élection à lui aussi», a soutenu Marine Le Pen. Elle a affirmé que le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, était chargé de «faire sur les plans sociaux ce que Sarkozy faisait sur l'insécurité»: d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant