Marine Le Pen s'étonne que Hollande ne l'ait pas invitée

le
14
Marine Le Pen s'étonne que Hollande ne l'ait pas invitée
Marine Le Pen s'étonne que Hollande ne l'ait pas invitée

PARIS (Reuters) - La présidente du Front national Marine Le Pen s'est étonnée mardi de ne pas avoir été invitée par François Hollande aux consultations qu'il mène avec tous les partis politiques représentés au Parlement avant deux sommets internationaux.

La dirigeante du Front national est sortie renforcée de l'élection présidentielle où elle s'est classée en troisième position avec près de 18% des voix. Elle espère réaliser une percée aux législatives en permettant à son parti de faire son retour à l'Assemblée nationale.

Priée sur France Info de dire si elle souhaitait voir le chef de l'Etat, elle a répondu: "C'est la moindre des choses, je représente un électeur sur cinq, je représente la troisième force politique du pays. M. Hollande, qui nous avait dit qu'il serait respectueux de la démocratie, fait exactement comme son prédécesseur".

Nicolas Sarkozy avait pourtant brisé un usage en recevant à l'Elysée en plusieurs occasions Jean-Marie Le Pen, père de Marine Le Pen.

"Je trouve que c'est un véritable scandale. Par conséquent les législatives peuvent être un moyen pour obliger la classe politique à respecter les Français, à entendre leurs véritables aspirations, et à ne pas faire de 20% de la population des sous-citoyens", a ajouté Marine Le Pen.

Reçu mardi matin à l'Elysée, le président du Sénat, Jean-Pierre Bel, a rappelé que seuls les partis politiques représentés à l'Assemblée nationale et au Sénat seraient reçus par le président de la République.

"Il y a d'autres organisations politiques, elles sont assez nombreuses et si vous regardez la liste des candidats aux élections, vous verrez que nous aurions facilement sept, huit, neuf, dix candidats", a-t-il déclaré à la presse. "Le président aurait eu quelque difficulté, alors, pour satisfaire tout le monde".

François Hollande a entamé lundi une série de consultations des partis avant le sommet du G20 au Mexique et celui de Rio sur le développement, renouant avec une pratique devenue rare sous Nicolas Sarkozy.

Thierry Lévêque, avec Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 90342016 le mardi 5 juin 2012 à 15:08

    sarko a perdu par sa propre faute pas celle des autre remetre ces incapacité sur les autre n et pas digne pour le nain

  • jfvl le mardi 5 juin 2012 à 14:30

    Les supporters du FN devraient être plus discrets étant entendu qu'ils ont le Président qu'ils souhaitaient en préconnisant l'abstension pour faire barrage à Sarko

  • Georg47 le mardi 5 juin 2012 à 14:21

    D'après Bel seuls les partis représentés à l'Assemblée seraient reçus par Moi-Président....Le frnont de gauche de Mélancon est-il présent àl'Assemblée ou 2 poids 2 mesures et surtout le sectarime ????

  • picokrab le mardi 5 juin 2012 à 14:09

    Doit on donner accès à la démocratie aux ennemis de la démocratie : vaste débat

  • bigot8 le mardi 5 juin 2012 à 13:23

    que l on continue a dénigrer ceux qui ont des valeurs ....qui se sont battus pour une France libre ! des dizaines de milliers de morts en Algérie ! on nous a mis dehors et maintenant tous chez nous ...mdr quel amour propre alors que ce pays est riche a milliard elle est belle la démocratie totalitaire ! naturalisez les tous mister gouda c est trop tard

  • bigot8 le mardi 5 juin 2012 à 13:18

    vivement la révolution que les tetes tombent !!!

  • 90342016 le mardi 5 juin 2012 à 12:32

    democratie ou est tu ??????????????????????????????????????????????????????????????????

  • cavalair le mardi 5 juin 2012 à 12:29

    Marine tais toi tu representes seulement que 6 millions de Francais, Bayrou qui represente que lui meme merite d'etre invite par notre c.ou.illon National. C'est ca la democratie socialiste

  • dugan le mardi 5 juin 2012 à 12:00

    les "chances" de cette pauvre france sont défendues par le PS, alors évidemment Marine n'a pas droit à la parole tout comme les français voulant sauver leur france ...

  • manix75 le mardi 5 juin 2012 à 11:51

    "Tous les hommes sont égaux mais certains sont plus égaux que d'autres ! " Georges Orwell ds la "animal's farm" satyre du socialo communisme.De plus Marine Le Pen est une femme et Hollande aime flinguer les femmes (Cf Royal, Aubry, etc.)