Marine Le Pen : les origines du FN ne sont «absolument pas» à l'extrême droite

le
18
Marine Le Pen : les origines du FN ne sont «absolument pas» à l'extrême droite
Marine Le Pen : les origines du FN ne sont «absolument pas» à l'extrême droite

Dans son opération de dédiabolisation, le Front national veut se défaire du terme d'extrême-droite. Après avoir fait savoir qu'elle comptait attaquer en justice quiconque qualifiera dorénavant son parti ainsi, Marine Le Pen est allé plus loin ce jeudi matin sur RTL : elle a nié à deux reprises que son parti était issu de l'extrême droite, en dépit d'études réalisées par des historiens reconnus comme Michel Winock.

La première fois, quand Jean-Michel Apathie lui a demandé si «dans les années 70», le Front national avait réuni «toutes les chapelles de l'extrême droite», elle a répondu : «Non, non, pas du tout, il y a eu des résistants.» La seconde fois, quand le journaliste lui a demandé si «vos origines historiques sont bien à l'extrême droite», Marine Le Pen a rétorqué : «absolument pas monsieur Apathie, absolument pas, absolument pas.» Et d'enfoncer le clou, un peu plus tard, sur Twitter : «A la création du FN, l'extrême droite c'était Goasguen, Longuet, Madelin, Devedjian...»

A la création du FN, l'extrême droite c'était Goasguen, Longuet, Madelin, Devedjian....? Marine Le Pen (@MLP_officiel) October 3, 2013

Le Pen : «Une faute déontologique de la part des journalistes»

Toujours sur RTL, elle est revenue sur cette guerre sémantique menée depuis mercredi. «Le fait d'affubler le Front national de ce terme volontairement péjoratif d'extrême droite est une faute déontologique de la part des journalistes, un acte de militantisme et une bavure intellectuelle. » La fille du fondateur du parti s'est référée à la nomenclature établie par le ministre de l'Intérieur pour les élections. Selon elle, les candidats d'extrême droite sont différenciés de ceux du FN.

Elle a confirmé qu'elle envisageait de «demander à la justice de considérer qu'il s'agit-là d'un terme péjoratif volontairement utilisé pour nuire au Front national.» Alors même que selon un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le jeudi 3 oct 2013 à 22:50

    Absolument, frk987. Le boulangisme contenait les ingrédients essentiels du fasc isme et les premiers théoriciens de cette idéologie sont français, même si elle n'a jamais réussi à s'emparer du pouvoir dans notre pays, à l'inverse de ce qui s'est passé en Italie, en Espagne et au Portugal.

  • frk987 le jeudi 3 oct 2013 à 22:30

    Pour 2445joye Ah bon le fac.isme idéologie française !!! ben là on touche le fond du délire. Vous devenez sérieusement atteint.

  • 2445joye le jeudi 3 oct 2013 à 22:03

    Les véritables racines du FN sont dans le fasc isme, idéologie de cpnception française. Des 3 idéologies engendrées par la révolution industrielle du XIXème siècle, c'est-à-dire, par ordre chronologique le libéralisme (l'enrichissement personnel, et après moi le déluge), le communisme (la lutte des classes) et le fasc isme, cette dernière n'est pas forcément la plus détestable.

  • knbskin le jeudi 3 oct 2013 à 17:55

    .../... Quant aux électeurs du FN, ce sont des gens tout à fait normaux, sans rapport avec le moindre extrême, qui retrouvent au FN des positions concrètes sur des points à propos desquels les autres partis sont muets.

  • knbskin le jeudi 3 oct 2013 à 17:53

    Je suis tout à fait frk987 (Bonsoir !) ... La notion d'extrême droite française traditionnelle n'existe pas au FN, même si quelques-uns de ses représentants ou ex-représentants ont pu s'y retrouver au début (le FN a été fondé vers 1974 si mes souvenirs sont bons, juste après le congrès d'Epinay du PS). Le FN a aujourd'hui une idéologie (ou plutôt un ensemble de postures) attrape-tout en fonction des évènements. .../...

  • frk987 le jeudi 3 oct 2013 à 17:36

    Justement ske007, j'essaye de faire comprendre que la vraie extrême droite n'existe plus en France. Pour faire simple , puisque je vois que vous semblez tous un peu perdu, une élite de droit divin doit gouverner les masses populaires, car eux détiennent le savoir et offrent la continuité à très long terme de la nation (je parle de nation mais surtout pas d'Etat). Une nation c'est un peuple de même langue, religion et culture.

  • nebraska le jeudi 3 oct 2013 à 17:18

    MDR !! Donc, Hi.tl.er était de droite, pétain et mitterand aussi ???

  • ske007 le jeudi 3 oct 2013 à 17:12

    si le F.N n'est pas d'extreme droite, mais qui l'est? On a besoin de ces parasites comme ceux d'extreme gauche, car parfois ils posent les bonnes questions sur la table! ils contribuent a faire bouger les lignes, mais sorti de la faut pas qu'ils esperent gouverner un jour ces naifs!

  • ske007 le jeudi 3 oct 2013 à 17:08

    ah bon? et d ou alors? d'extreme gauche?

  • frk987 le jeudi 3 oct 2013 à 17:06

    Suite : on peut dire que la véritable extrême droite française est morte en 1968 et certains opportunistes ont voulu faire de la récupération sur des idées poujadistes donc ..... opportunistes ou bien dans la nostalgie délirante de Himmler et de ses thèses plus que fumeuses.