Marine Le Pen : "Il n'y a plus rien à attendre" de l'UMP

le
0
Marine Le Pen a fustigé des leaders qui, au lieu de s'opposer au PS, aiguisent leurs dagues pour mieux s'entretuer après les élections.
Marine Le Pen a fustigé des leaders qui, au lieu de s'opposer au PS, aiguisent leurs dagues pour mieux s'entretuer après les élections.

Interrogée par Radio Classique et LCI sur la "déclaration solennelle" à venir de Jean-François Copé, Marine Le Pen a déploré : "Je ne vois pas ce qui peut justifier une telle dramatisation. Les électeurs de l'UMP en ont soupé de la guerre des chefs" qui, "au lieu de s'opposer au PS, aiguisent leurs dagues pour mieux s'entretuer après les élections". Pour elle, l'affaire de l'article du Point accusant M. Copé de favoritisme relève "clairement d'un règlement de comptes".Après avoir déclaré la veille que l'UMP vivait "au rythme des caprices" de Nicolas Sarkozy, la dirigeante frontiste a moqué "ce faux suspense que fait vivre" l'ancien chef de l'État à son parti. "À force de dire "je vais revenir, je vais revenir, je vais revenir", il lance un autre message : personne à l'UMP n'a la qualité pour diriger le mouvement et pour rassembler dans une élection", a assuré Marine Le Pen. "C'est quand même très cruel à l'égard de ses anciens amis." L'UMP "est dans une inertie absolue. Les jointures ne tiennent qu'avec du sucre, il suffit d'une averse pour que tout ça se délite". Ainsi, aux yeux de Mme Le Pen, "il n'y a plus rien à en attendre de ce mouvement". Le député-maire de Meaux a annulé dimanche soir sa participation à la matinale de BFMTV-RMC, et a annoncé une "déclaration solennelle" lundi dans la matinée.REGARDEZ Marine Le PenLe Pen : "C'est très cruel" de la part de Nicolas Sarkozy sur WAT.tv

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant