Marine Le Pen : François Hollande est un président «fantoche»

le
11
Marine Le Pen : François Hollande est un président «fantoche»
Marine Le Pen : François Hollande est un président «fantoche»

Alors que le président de la République, François Hollande, a estimé hier que Bruxelles «n'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire», Marine Le Pen a estimé ce jeudi, sur LCP, qu'«aujourd'hui, l'Union européenne décide de tout». Elle a en conséquence qualifié François Hollande de «président fantoche».

Cette déclaration intervient alors que la Commission européenne a détaillé les mesures qu'elle attend de la France en échange d'un délai de deux ans pour ramener son déficit public sous les 3% autorisés par les traités européens. Réformes du système de retraite et du marché du travail, ouverture de certaines professions comme les taxis, simplification des heures d'ouverture des magasins, fin des tarifs réglementés du gaz et de l'électricité, ouverture du transport ferroviaire domestique des passagers, simplification de la fiscalité : «C'est un message d'exigence», a estimé le président de la Commission européenne, José-Manuel Barroso.

«C'est l'Union soviétique européenne»

Face à ces exigences, Marine Le Pen considère que «l'Union Européenne nous impose une potion ultralibérale qui est la même que celle imposée à la Grèce». «L'Union européenne décide de tout aujourd'hui : la politique d'immigration, la politique économique. C'est ce que j'appelle l'Union soviétique européenne», dénonce-t-elle. Marine Le Pen considère ainsi que «nous n'avons plus de souveraineté monétaire, territoriale, législative» et que, fort de ce constat, «les Français ont élu un président qui n'a plus aucun pouvoir, qui est aux ordres terrifiants de Bruxelles. C'est un président fantoche».

La présidente du Front National demande donc un vote sur une sortie de la France de l'Union européenne, huit ans après le référendum sur la constitution européenne, auquel les Français avaient voté non. «Je veux une Europe des nations libres et souveraines. Je veux que mon peuple ait le droit de décider,...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1625665 le jeudi 30 mai 2013 à 12:28

    A quoi ça sert que Marine se casse le c.u.l ?

  • fgino le jeudi 30 mai 2013 à 12:25

    rectif !!! si hollande est au pouvoir, elle n'y est pas pour rien, la Marine ....

  • fgino le jeudi 30 mai 2013 à 12:24

    si hollande est au pouvoir, elle n'y est pas rien, la Marine ....

  • 90342016 le jeudi 30 mai 2013 à 12:18

    vive marine

  • pierry5 le jeudi 30 mai 2013 à 12:11

    Des nations libres et souveraines, elle a parfaitement raison même si les pays européens prennent à la suite des accords commerciaux tels que cela a souvent existé auparavant. L'Europe des 27 commence à entrer dans une mort lente.

  • M8951316 le jeudi 30 mai 2013 à 11:17

    c'est ce que la majorité des Français pense !Votons Marine aux prochaines élections !

  • M4958114 le jeudi 30 mai 2013 à 11:05

    ont avance et tout le reste n'as pas d'importance !

  • derastea le jeudi 30 mai 2013 à 11:05

    Je ne suis pas du FN, mais force de constater que, pour s'en sortir, je crains que nous n'ayons d'autres choix que de dire à nos amis Européens, que notre liberté vaut plus cher que celle de quelques technocrates qui nous disent a longueur de ce que nous devons faire. Oui, débarassons la table et reconstruisons nous mêmes. Les anglais ont parfaitement raison d'agiravec l'europe comme ils le font. Notre histoire nous l'impose.

  • juin22 le jeudi 30 mai 2013 à 10:48

    le "hollandisme" c'est un coup pile, un coup face, un pas en avant et deux en arrière, c'est bien avec ce genre de gouvernement que la France va avancer.

  • puck le jeudi 30 mai 2013 à 10:42

    Quand hollande est â Bruxelles il clame la nécessité d'un gouvernement économique européen et de retour en France il prétend que la commission n'a aucune prérogatives à donner,une vraie girouette inconsistante !