Marine Le Pen exhorte François Hollande à dissoudre l'Assemblée

le
5
MARINE LE PEN POUR UNE DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE
MARINE LE PEN POUR UNE DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE

PARIS (Reuters) - La présidente du Front national a de nouveau exhorté dimanche le président François Hollande à dissoudre l'Assemblée nationale et à convoquer des élections législatives anticipées pour sortir de la crise politique et sociale actuelle en France "par le haut".

Marine Le Pen concluait la convention de lancement de la campagne du parti d'extrême-droite pour les municipales de 2014.

Le chef de l'Etat, au plus bas dans les sondages - 20% d'opinions favorables dans le dernier baromètre Ifop-JDD - est confronté à de multiples foyers de mécontentement sur fond de ras-le-bol fiscal, de panne économique et de plans sociaux.

"Si François Hollande respectait l'esprit de notre constitution il userait de son article 12 et reviendrait au peuple via des élections législatives anticipées", a déclaré la présidente du FN.

"Quand il n'y a plus de cap, quand il n'y a plus suffisamment de légitimité, quand il n'est plus possible d'avancer (...), seul un retour aux urnes, seul un retour au peuple permet de sortir de la crise par le haut."

Marine Le Pen a dit sa confiance dans la capacité du FN de remporter de nombreux sièges de conseillers municipaux et des villes, non pas pour en faire des "laboratoires" mais, a-t-elle dit, des modèles de gestion.

"Nos communes ne seront pas des vitrines ou des laboratoires elles seront des villes de France comme les autres mais gérées avec plus de rigueur et de passion que les autres, avec plus de respect de l'argent public", a-t-elle dit.

"Nous aurons beaucoup d'élus mais ce n'est que justice (...) car nous représentons des millions de Français et depuis trop longtemps nous sommes privés de ces mandats auxquels ces millions de Français ont droit", a-t-elle ajouté.

Marine Le Pen a estimé que plus les succès du FN seraient nombreux, plus le Parti socialiste et l'UMP seraient "tétanisés" - "Ils abîmeront moins - tant mieux - avant que nous n'arrivions pour réparer et bâtir du neuf", a-t-elle lancé.

Emmanuel Jarry, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le dimanche 17 nov 2013 à 22:55

    Ouais mais en 1984, les français on leur faisait avaler n'importe quoi, ils voient le résultat. Ils sont en train d'ouvrir les yeux, ça va barder en 2014.

  • speedy36 le dimanche 17 nov 2013 à 19:52

    dissoudre pour quoi, hollande a une majorité à l'assemblée, et c'est pas les sondages qui commandent !!!! sarkozy a bien été impopulaire pendant tout son mandat, il a tenu bon - Mitterrand était au plus bas en 1984, quatre ans après, il était réélu dans un fauteuil !!!!

  • fgino le dimanche 17 nov 2013 à 18:37

    aussi sec !! ça me rappelle un vieux film " taxi pour tulle "

  • gilardi9 le dimanche 17 nov 2013 à 18:16

    Et bien s'il démissionnait, il remontrait aussi sec dans les sondages

  • chomar le dimanche 17 nov 2013 à 18:12

    pourqoui ne pas lui deman,der de demissioner tant qu'à faire !!!!elle ne manque pas de souffle!!!