Marine Le Pen et son père : "Il trouve que je ne lui parle pas assez"

le
0
Marine et Jean-Marie Le Pen au congrès du FN, en novembre 2014.
Marine et Jean-Marie Le Pen au congrès du FN, en novembre 2014.

"Un Français sur quatre". Sous ce titre, Marine Le Pen fait la une du numéro d'avril du magazine Causeur avec une interview, au lendemain des départementales. La présidente du Front national y détaille notamment les remous dans sa relation avec son père, qu'elle désigne par leur nom de famille, responsable selon elle des critiques internes au parti sur son supposé manque d'écoute : "C'est Le Pen qui dit ça ! Comme il trouve que je ne lui parle pas assez, il pense que je ne parle qu'aux autres. Il râle parce que, selon lui, je dirige le FN avec mon petit groupe, mais mon petit groupe, c'est le bureau exécutif du Front !"

"Un désaccord majeur" avec son père

Une différence de style et de personnalité avec le président d'honneur du FN que son actuelle présidente semble même ensuite utiliser pour consolider sa stratégie d'évolution du parti : "Le Pen a sa manière de faire de la politique. Nous avons un désaccord majeur : pour lui, parlez-en en bien, parlez-en en mal, l'important est qu'on en parle, lance-t-elle. Moi, je pense que les polémiques nous empêchent de parler du fond. Quand elles occupent les trois quarts d'une émission, je suis très mécontente, car je ne peux pas présenter mon programme aux Français. Encore une fois, le FN est devenu un parti de gouvernement, mais Le Pen conserve les réflexes d'un contestataire."

Par ailleurs, Marine Le Pen admet dans l'interview tout le bénéfice qu'elle retire,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant