Marine Le Pen en visite à Lampedusa

le
0
La dirigeante de l'extrême droite française demande de repousser les embarcations des clandestins venant des pays en révolte de la Mediterranée.

Marine Le Pen, créditée de 21 à 23% d'intentions de vote dans les enquêtes d'opinion, a effectué lundi une visite-éclair de trois heures et demi aux allures de «coup médiatique» sur l'île italienne de Lampedusa. «Je suis venue constater les problèmes par moi-même», a-t-elle argumenté. Située à environ 180 kilomètres à l'est de la Tunisie, Lampedusa est confrontée à l'afflux d'environ 9000 immigrants en situation irrégulière -presque tous tunisiens- depuis la chute de Ben Ali et l'insurrection en Libye.

L'occasion pour Marine Le Pen de dénoncer «l'Europe passoire» née, selon elle, de la suppression des frontières intérieures entre les États membres de l'Union européenne. La présidente du FN a souhaité que les immigrants en situation irrégulière ne soient plus autorisés à entrer sur un territoire de l'Union européenne dans l'attente de l'examen de leur demande d'asile. Marine Le Pen a réclamé que les marines nationales française, italienne et espag

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant