Marine Le Pen embarrassée par la "mauvaise blague" de son père

le
7
Marine Le Pen embarrassée par la "mauvaise blague" de son père
Marine Le Pen embarrassée par la "mauvaise blague" de son père

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen voit une mauvaise blague dans les propos de son père liant les initiales de Nicolas Sarkozy au national socialisme et comparant le meeting de la Concorde de l'UMP aux rassemblements nazis de Nuremberg.

Invitée vendredi sur BFM-TV/RMC, la candidate à la présidentielle du Front national a dit regretter cette déclaration, tout en rappelant que le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, fidèle du président sortant, l'avait traitée de "nationale et socialiste."

Lors du meeting de sa fille au Zénith de Paris, mardi, le président d'honneur du FN avait commencé par ironiser sur le "bobo" qui "se porte plutôt à gauche" et "est poilu de la gueule d'habitude".

Puis il avait fait, d'un ton badin, un lien avec le président-candidat : "Il fait du vélo, oui, comme NS. NS : national socialisme. Ah pardon ! j'ai cru en regardant la place l'autre jour que c'était Nuremberg, avec NS".

"Quand Jean-Marie Le Pen fait une blague, vous avez le droit de la trouver mauvaise. Moi-même je la trouve mauvaise, je trouve que c'est une mauvaise blague", a commenté Marine Le Pen.

Priée de dire si elle regrettait la déclaration de son père, elle a répondu : "Oui, oui".

Jean-Marie Le Pen avait fait un retour remarqué dans la campagne de sa fille en citant notamment un poème de l'écrivain collaborationniste Robert Brasillach lors d'une convention du FN, le 18 février à Lille.

Les propos d'un cadre assurant que le fondateur du FN avait été placé sous "surveillance orange" ont provoqué des tensions au sein de l'équipe de campagne, certains "historiques" craignant que l'on ne veuille évincer Jean-Marie Le Pen.

La présidente du FN a assuré que son père n'était en aucun cas écarté. "Son avis est précieux, on n'a quand même pas comme cela cinq présidentielles derrière soi par hasard!", a-t-elle dit au Monde, daté du 17 avril.

Dans le même quotidien, le président d'honneur du FN a renvoyé dans les cordes ceux qui veulent le mettre à la retraite : "ce n'est pas le genre de la maison".

Marine Le Pen estime pour sa part que la "dédiabolisation" du FN qu'elle mène depuis son accession à la tête du parti en janvier 2011 est quasiment achevée, en dépit de quelques dérapages. "La dédiabolisation a (...) progressé dans le peuple. Il y a un marinisme décomplexé", a-t-elle déclaré jeudi.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 11246605 le vendredi 20 avr 2012 à 14:35

    Quand un black, un bazané ou un jaune (il ne faut pas l'oublier même s'il est très discret)se fait insulter, au secours SOS racisme ! Suivi de procédures judiciaires etc...Mais quand un blanc se fait tabasser par les gens de couleur, qui vient à son aide ? MLP ne me fait pas peur, mais Mélenchon et son programme, oui !!!

  • A4DF14 le vendredi 20 avr 2012 à 13:57

    pas de crédibilité sans se séparer des mauvaises branches. Les nouveaux encartés du FN n'accepteront pas longtemps ce genre de blague passéiste. Les nouvelles générations veulent gouverner à l'opposé des anciens qui utilisait le Fn comme défouloir sans autre objectif et surtout pas d'être dans un gouvernement

  • bigot8 le vendredi 20 avr 2012 à 13:11

    bande de blairos allez faire un tour en banlieu et meme dans pas mal de ville !les africains sont partout de plus en plus et arretez de faire l autruche dimanche soir vous serez surpris du score de Marine car les français en on plus que marre !les bobos intramuraux a paris n ont aucune idée du mal qui gangraine notre pays depuis 20 ans !pourvu que ça change car meme derriere les camions poubelles y a des blancs depuis quelques années ...

  • jean.e le vendredi 20 avr 2012 à 12:43

    il y a des tatie daniel et des papie jm :)qui na pas un vieux chiants dans sa famille hein

  • M3680706 le vendredi 20 avr 2012 à 12:23

    au contraire Marine a diabolisé le FN bien plus que ne le faisait son père! JM était un grand orateur, il savait enjoliver les choses. Marine n'a pas du tout le niveau de son père, juste son agressivité. La médiocrité des idées du FN ressortent assez clairement du coup. La haine des autres, monter les uns contre les autres, stigmatiser les etrangers comme s'ils étaient le mal de notre pays, etc ...

  • laquitta le vendredi 20 avr 2012 à 11:54

    dommage qu'il ne la boucle pas!

  • M4189758 le vendredi 20 avr 2012 à 11:40

    JPi - Très triste