Marine Le Pen découvre l'Amérique 

le
0
Le déplacement de la présidente du FN aux États-Unis ne lui a pas permis d'asseoir sa crédibilité internationale.

Marine Le Pen achève ce week-end son déplacement aux États-Unis commencé mardi, et son bilan paraît plus que mitigé. Dans la colonne «succès», la présidente du Front national a réussi à rencontrer, jeudi, l'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Ron Prosor. Celui-ci a passé vingt minutes à ses côtés lors du déjeuner qui a réuni une poignée de diplomates de haut rang autour de Marine Le Pen aux Nations unies. C'est la première fois qu'un représentant de l'État hébreu rencontrait publiquement la présidente du FN.

Sur le moment, Ron Prosor a paru assumer cette rencontre spectaculaire, qui s'est achevée par une photo où le diplomate israélien figure côte à côte avec Marine Le Pen sans paraître contraint. «Nous apprécions la diversité d'opinions, a-t-il déclaré à la presse, immédiatement après la rencontre. Nous avons parlé d'Europe et d'autres questions et j'ai beaucoup apprécié la conversation.» Quelques heures plus tard, pourtant, la porte-parole de la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant