Marine Le Pen déboutée de son action contre Eva Joly

le
0
Si la cour d'appel de Paris a jugé que les propos de la candidate écologiste sur la fortune des Le Pen étaient «diffamatoires», elle lui a toutefois accordé «le bénéfice de la bonne foi».

La cour d'appel de Paris a débouté samedi la présidente du FN, Marine Le Pen, de l'action en diffamation qu'elle avait engagée contre sa rivale écologiste à la présidentielle, Eva Joly. Cette dernière l'avait accusée d'être «l'héritière de son père milliardaire par un détournement de succession».

Jugées «irrecevables» en première instance, les poursuites engagées par la candidate frontiste ont finalement été déclarées «recevables». Mais si la cour a bien considéré que les propos étaient «diffamatoires», elle a octroyé à l'ancienne juge «le bénéfice de la bonne foi». Le procès en appel, qui s'est tenu dans la matinée, avait été audiencé en urgence puisqu'il s'agissait d'un litige électoral qui devait être purgé avant le premier tour de la présidentielle, dimanche. La candidate frontiste réclamait à Eva Joly 20.000 euros de dommages et intérêts.

Le 10 avril dernier, avant de se rendre à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), fief de Marine Le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant