Marine Le Pen dans les affres des parrainages

le
1
VIDÉO - La candidate du Front national, qui accuse l'UMP et le PS de chercher à l'éliminer, a négligé la collecte des signatures.

Et si les difficultés de Marine Le Pen à réunir les 500 parrainages n'étaient pas du bluff? Alors que l'Ifop a testé l'hypothèse d'un premier tour sans Marine Le Pen, de nombreux indices corroborent l'hypothèse que la présidente du Front national pourrait ne pas obtenir ses signatures si le Conseil constitutionnel (désormais saisi) n'accepte pas sa demande sur l'anonymat des parrainages.

Une formulation ambigüe

L'UMP et le PS ont demandé à leurs élus de réserver leurs parrainages à leur candidat «maison».

Les maires des communes rurales, pour leur part, semblent las d'être sans cesse sollicités par les «petits» candidats. Un maire peut aussi hésiter à accorder sa signature à un candidat qui suscite l'hostilité des autres maires de la communauté de communes avec qui il doit travailler chaque jour. Le formulaire de parrainage qui sera adressé aux élus, en outre, emploie une formule ambiguë - «présentation d'un candidat» - qui pourrait laisser croire qu'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le mardi 7 fév 2012 à 08:19

    20 % des électeurs ne seraient pas représentés. C'est une honte, et indigne d'une démocratie.