Marine Le Pen : «Daech, c'est la responsabilité de Sarkozy, BHL et Hollande»

le , mis à jour à 19:09
2
Marine Le Pen : «Daech, c'est la responsabilité de Sarkozy, BHL et Hollande»
Marine Le Pen : «Daech, c'est la responsabilité de Sarkozy, BHL et Hollande»

A quelques jours de l'université d'été du FN et alors que l'Europe connaît une crise migratoire sans précédent, Marine Le Pen revient sur la photo d'Aylan Kurdi, retrouvé mort noyé sur une plage turque, sur la question des migrants et des réfugiés et sur la relation avec son père.

Que vous inspire la photo de l’enfant mort sur une plage turque ?

Marine Le Pen. Elle est terrifiante. Mais elle m’inspire aussi un jugement très dur à l’égard des responsables de ce drame, c’est-à-dire les hommes politiques qui incitent à l’immigration clandestine. Mon sentiment de femme, de mère, et de responsable politique se rejoignent pour dire que cette photo doit faire prendre conscience à nos dirigeants de la chimère qu’ils sont en train de vendre à des centaines de milliers de personnes. Car la réalité, c’est qu’à chaque fois qu’on accueille un clandestin, c’est un signal envoyé à 10, 100, 1000 autres pour tenter ces traversées mortelles.

Quel message adressez-vous aux réfugiés syriens qui fuient une guerre ?

Mais on ne sait même pas si ce sont des réfugiés politiques. Personne n’en sait rien ! Il existe des lois, il faut les respecter. Par exemple, pour prétendre au statut de réfugié politique, il faut être persécuté par le gouvernement en place.

Donc, quand c’est Daech qui persécute, cela ne compte pas?

Mais Daech c’est la responsabilité de Nicolas Sarkozy, de Bernard Henri-Levy, de François Hollande.... C’est-à-dire de tous ceux qui ont contribué à déstabiliser ces pays et à permettre à la barbarie de prospérer. La responsabilité de nos dirigeants, c’est l’image de ce petit garçon mort.

  

A la veille de l’université d’été du FN qui se tient à Marseille, n’avez-vous pas le sentiment que la fête est déjà gâchée par la crise avec votre père ?

Les Français se moquent complètement de cette affaire ! Elle n’intéresse même pas les électeurs du Front ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le vendredi 4 sept 2015 à 09:07

    Elle ne sait pas que les révoltes arabes sont fomentées par la CIA, comme en Ukraine. Nos hommes politiques ne sont que des pantins entre les mains des USA. Ce sont les ONG US qui font partir tous ces gens, des combattants potentiels, pour accaparer la région et mettre au pouvoir des hommes de pailles asservis aux US et à Israël.

  • M5845659 le jeudi 3 sept 2015 à 19:20

    Elle a raison !!!!!