Marine Le Pen au second tour en 2017 même face à Valls-sondage

le
0

PARIS, 25 août (Reuters) - Manuel Valls est le mieux placé pour défendre les couleurs de la gauche au premier tour de l'élection présidentielle de 2017 dans l'hypothèse d'un affrontement avec Nicolas Sarkozy, mais serait éliminé du second tour par Marine Le Pen, selon une enquête Ifop diffusée mardi sur le site de Paris Match. L'institut a testé trois candidatures pour le Parti socialiste : François Hollande, Manuel Valls et Arnaud Montebourg. S'agissant des Républicains, qui désigneront leur candidat lors d'une primaire en novembre 2016, la seule hypothèse retenue est la candidature de Nicolas Sarkozy. Si François Hollande était le candidat du PS, Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour avec 26% des suffrages devant Nicolas Sarkozy, qui recueillerait 24% des votes. Le président sortant serait éliminé avec 20% des suffrages. Dans l'hypothèse d'une candidature de Manuel Valls, la candidate du FN obtiendrait également 26% des votes, Nicolas Sarkozy 23% et l'actuel Premier ministre 22% des suffrages. Enfin, dans le cas d'une candidature d'Arnaud Montebourg, Marine le Pen recueillerait 27% des votes, le président des Républicains 25%. L'ancien ministre obtiendrait 8% des votes. L'enquête a été réalisée en ligne du 17 au 19 août auprès d'un échantillon de 950 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1.004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. (Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant