Marine Le Pen affiche ses ambitions pour 2014

le
2
MARINE LE PEN AFFICHE SES AMBITIONS POUR 2014
MARINE LE PEN AFFICHE SES AMBITIONS POUR 2014

PARIS (Reuters) - Le Front national espère gagner des villes aux élections municipales de mars prochain mais surtout arriver en tête aux élections européennes de mai afin de "débloquer" la vie politique, a déclaré mardi Marine Le Pen.

La présidente du FN a répété mardi qu'une dissolution de l'Assemblée nationale serait à ses yeux inévitable si les listes de son parti devançaient celles du PS et de l'UMP, comme le prévoient certains sondages d'opinion.

La victoire d'un parti qui prône une sortie des principales politiques de l'Union européenne, dont l'euro, créerait selon Marine Le Pen une crise politique dont la France ne pourrait sortir que par un retour aux urnes.

"Politiquement, notre victoire serait le seul moyen de débloquer la vie politique française en forçant les autorités nationales à une dissolution salutaire de l'Assemblée nationale", a-t-elle dit lors de ses voeux à la presse.

La dirigeante du FN a annoncé qu'elle entamerait dans les jours qui viennent une "tournée intense" de soutien aux candidats du FN aux élections municipales, de Paris à Toulouse en passant par Grenoble et Rennes ou Strasbourg.

Elle a également affiché deux priorités pour 2014: "le renvoi des Roms chez eux" et le combat "pour les libertés numériques".

Marine Le Pen a insisté sur le fait que les deux scrutins -municipal et européen- étaient traditionnellement défavorables à son parti en raison de son faible ancrage local dans le premier cas et de l'abstention dans le second.

Elle a rappelé que son parti ne dirigeait à ce jour aucune municipalité et qu'il n'avait qu'une soixantaine de conseillers municipaux, se gardant de livrer des objectifs chiffrés pour les mairies.

Cette fois, le parti a validé près de 800 têtes de liste, ce qui pourrait augurer d'une présence massive, mais la difficulté pour lui est de boucler les listes, un exercice compliqué par la règle de la parité.

La plupart des sondages réalisés à ce jour montrent un FN en progression par rapport à la présidentielle, où la fille de Jean-Marie Le Pen a obtenu 17,90%, soit le meilleur résultat jamais obtenu par un candidat du FN au premier tour.

Le FN apparaît en mesure de l'emporter dans une trentaine de villes de 10.000 à 50.000 habitants, selon son secrétaire national aux élections, Nicolas Bay.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • docteur7 le mardi 7 jan 2014 à 14:58

    Pour que les élections aeient un quelconque sens politique, il faudrait que le taux de participation soit de l'ordre de 80 %.La seule fois où il est monté à plus de 80 %, c'est au second tour d'avril 2002, où son père a pris la plus belle bran.lée de sa carrière politique. Donc ...

  • M7361806 le mardi 7 jan 2014 à 13:46

    Martine surtout ne répondez pas au piège tendu par les socialos concernant Dieudonné .Continuez à ignorer.Vos amis éco-socialos vont souffler sur les braises jusqu'aux municipales !