Marine Le Pen à propos de son père : «Il fait ce qu'il veut» mais hors du FN

le
0
Marine Le Pen à propos de son père : «Il fait ce qu'il veut» mais hors du FN
Marine Le Pen à propos de son père : «Il fait ce qu'il veut» mais hors du FN

Alors que Jean-Marie Le Pen - retranché à quelques kilomètres de là -, rassemblait ses soutiens, sa fille et sa petite fille ont ouvert l'université d'été du parti frontiste ce samedi à Marseille (Bouches-du-Rhône). Le lieu est stratégique à l'approche des régionales, Marion Maréchal-Le Pen étant en campagne pour briguer la région PACA lors des régionales de décembre prochain.

Marine Le Pen a d'abord essayé d'éluder les luttes familiales qui secouent son parti ces dernières semaines, se focalisant sur la crise des migrants lors de lors de son arrivée devant la presse. Mais en fin d'après-midi, la présidente du Front national a fini par réagir aux propos de son père, qui a annoncé la création d'un «rassemblement Bleu Blanc Rouge».

«Il fait ce qu'il veut, il est un homme libre»

«Jean-Marie Le Pen peut créer toutes les associations qu'il veut --il en promet une depuis un grand nombre de mois--, il n'y a pas d'associations au sein du FN, il n'y a pas de courant constitué», a tranché sa fille, avec qui il est en conflit depuis avril.

Et Marine Le Pen d'ajouter: «Mais chacun est libre à l'extérieur du FN de monter toutes les associations qu'il souhaite. Il fait ce qu'il veut, il est un homme libre, mais au sein du FN, il n'y a pas d'associations politiques constituées, ce qui s'apparenterait à un courant politique. Ça n'a jamais été» ainsi, a insisté la dirigeante du FN.

Suspense autour de la venue de Jean-Marie Le Pen

Pour le reste, en présence de plusieurs centaines de militants, le parti a déroulé des rondes consacrées au «mondialisme» ou au «rayonnement international». Les ténors se sont également exprimés sur la crise grecque et la question des frontières.

Seule ombre au tableau : Jean-Marie Le Pen, qui a promis une visite-surprise très redoutée. Louis Aliot, vice-président du FN, a d'ailleurs appelé ses troupes à ne pas répondre aux questions qui n'ont «rien à voir avec ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant