Marin Karmitz : «J'arrête de produire des films car je ne me reconnais plus dans le cinéma»

le
0

VIDÉO - Marin Karmitz, président du conseil de surveillance de MK2, est l'invité du «Buzz Média Orange-Le Figaro».

Alors que la grande famille du cinéma se réunira pour la cérémonie des Césars le 28 février, Marin Karmitz, producteur de près de 120 films et propriétaire d'un réseau de salles de cinéma, fait entendre sa différence. Il ne se retrouve plus dans le cinéma actuel qu'il juge de mauvaise qualité et a décidé d'arrêter la production de films après quatre échecs au box-office en 2012 et 2013. «Je suis coupé des réalités», constate-t-il. Alors que le groupe MK2 fête ses 40 ans, il développe, avec son fils Nathanaël, un nouveau concept de minisalles de cinéma et diversifie son groupe dans l'événementiel.

LE FIGARO.- Vous êtes le garant d'un cinéma exigeant. Vous reconnaissez-vous dans le cinéma français actuel?

Marin KARMITZ.-Le cinéma commercial et populaire français a toujours existé mais les films de Gé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant