Marielle Cohen-Branche, AMF : «Je suis un lanceur d'alerte contre les pratiques litigieuses»

le
0
Marielle Cohen-Branche, médiateur à l'AMF. (© DR)
Marielle Cohen-Branche, médiateur à l'AMF. (© DR)

Son mandat de médiateur renouvelé le 12 novembre 2015 pour trois ans, Marielle Cohen-Branche, médiateur de l'Autorité des marchés financiers (AMF) depuis 2011 n'a eu de cesse d'élargir le champ de la médiation des produits financiers. Résultat : 1501 dossiers reçus l'an dernier, le double d'il y a cinq ans lit-on dans son rapport annuel.

Cet afflux ne va faire que s'amplifier. Car son travail, une directive européenne et un texte de loi français n'ont cessé de renforcer son rôle et son influence. Ancienne militante d'ONG ½uvrant pour le développement du tiers monde, puis juriste de banque, juge à la Cour de Cassation et à ce titre membre du comité des sanctions de l'AMF, plusieurs années au conseil des sanctions de la Banque mondiale, encore membre du tribunal international administratif de la Banque mondiale, elle a toujours eu à c½ur de «faire bouger les lignes».

Aujourd'hui, avec son équipe de 7 personnes, elle contribue plus qu'activement à la défense des épargnants en réglant leurs litiges et en développant les outils à sa disposition pour mieux faire valoir leurs droits. Car l'une des missions d'un médiateur les moins visibles pour le public mais non des moins importantes est bien d'émettre des recommandations quand la loi présente des insuffisances, et que les infractions se multiplient. «Je suis un lanceur d'alerte qui met en lumière des pratiques

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant