Marie-Jeanne : le tueur présumé a avoué

le
0
Anthony Draoui, le marginal soupçonné d'avoir tué il y a un an la joggeuse de 17 ans a été contrôlé jeudi soir dans un train en Espagne et remis aux autorités françaises. Il a été mis en examen.

Près d'un an après les faits, les parents de Marie-Jeanne, une lycéenne tuée en Ardèche alors qu'elle faisait son jogging, obtiennent une avancée décisive de l'enquête: l'arrestation du principal suspect. Anthony Draoui, le marginal soupçonné d'avoir poignardé la jeune fille de 17 ans, a été interpellé jeudi soir en Espagne à bord du train reliant Cerbères à Portbou. Il a été remis aux autorités françaises et présenté vendredi après-midi au juge à Avignon en charge de l'affaire qui l'a mis en examen pour «homicide volontaire». L'homme, qui a été écroué, a avoué les faits selon son avocat. «Il a reconnu avoir tué Marie-Jeanne seul et dit qu'il l'avait rencontrée de façon fortuite. Mais il n'est pas rentré dans les détails ni du meurtre, ni de ses motivations», a déclaré l'avocat des parents de l'avocat de la victime après s'être entretenu avec son collègue. S'il est reconnu coupable, Anthony Draoui est passible d'une peine de 30 ans de prison.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant