Marie-Arlette Carlotti, ministre en danger

le
0
Arrivée en tête au premier tour à Marseille, elle dispose de peu de réserves de voix pour battre l'UMP Renaud Muselier dimanche.

Elle a seulement deux points d'avance. Deux petits points. La ministre déléguée aux Personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti est arrivée en tête au premier tour à Marseille, dans la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône, avec 34,43 % des voix contre 32,45 % pour le député UMP sortant Renaud Muselier. Mais la bataille du second tour s'annonce rude pour la ministre qui joue sa place au gouvernement. «Je suis lucide, dit-elle. Ce n'est pas encore gagné.» Carlotti dispose en effet de peu de réserves de voix à gauche, pas plus de 10 %. La candidate EELV Michèle Rubirola-Blanc, qui a appelé dès lundi ses électeurs à apporter leur voix à la ministre, n'a obtenu que 3,42 % dimanche. Et le candidat du Front de gauche Frédéric Dutoit, qui devrait aussi appeler à soutenir la candidate PS ce mardi, a récolté 7,59 % des suffrages. Sur le papier, Muselier peut compter sur les voix du candidat FN Jean-Pierre Baumann (16,27 %). Un bol d'«oxygène»? «Il a déjü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant