Mariani : «Une épuration  est engagée»

le
3
INTERVIEW - Le chef de file de La Droite populaire vole au secours des Français de l'étranger.

Député UMP des Français de l'étranger et initiateur de La Droite populaire, Thierry Mariani revient sur les mesures fiscales du gouvernement.

LE FIGARO. - En quoi le gouvernement porte-t-il atteinte aux droits des Français de l'étranger?

Thierry MARIANI. - Le gouvernement veut gommer les acquis de la période Sarkozy et mettre en place des impôts supplémentaires. Pour les Français de l'étranger, c'est la suppression de la prise en charge des frais de scolarité, qui garantissait à chaque expatrié, quel que soit son revenu, un accès à l'enseignement français. Dans le même temps, les socialistes supprimaient les frais de franchise médicale pour les sans-papiers. Étrange gouvernement, qui donne l'impression de préférer les étrangers clandestins en France aux Français expatriés! Le gouvernement a aussi alourdi une taxe sur les revenus immobiliers des Français de l'étranger, désormais soumis à la CSG et la CRDS. Les Français de l'étranger, qui ont élu huit dép

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speedy36 le lundi 30 juil 2012 à 21:58

    l'inaptocratie on l'a connu avec sarkozy et fillon, incapable de prendre une décision sans faire une enquete, un sondage ou une réunion !!!! en parlant d'inaptes au pouvoir, nous avons connu cinq belles années dans ce domaiune

  • speedy36 le lundi 30 juil 2012 à 20:14

    M. Mariani devrait garder son sang froid, le mot épuration est utilisée d'une façon abusive et insultante pour ceux qui sont passionné par l'Histoire, se rappelle l'épuration de 1944 et sans parler des événements en ex-yougoslavie en 1992/95

  • mlaure13 le lundi 30 juil 2012 à 20:14

    RE.(désolé, je l’aime bien).INAPTOCRATIE. Système de gouvernement, où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire, où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d'un nombre de producteurs en diminution continuelle, jusqu'à l'étouffement final, et la fin de l’humanité, sous quelques petites décennies ?...