Mariages gays : le maire UMP propose à l'opposition de les célèbrer à sa place

le
8
Mariages gays : le maire UMP propose à l'opposition de les célèbrer à sa place
Mariages gays : le maire UMP propose à l'opposition de les célèbrer à sa place

Jacques Remiller, maire UMP de Vienne dans l'Isère, refuse catégoriquement de célébrer lui-même les mariages gay qui pourraient se tenir dans sa ville. Une prise de position assez symbolique puisque Vienne est la ville dont est issu Erwann Binet, le rapporteur socialiste du projet de loi sur le mariage pour tous, adopté définitivement par l'assemblée nationale mardi 23 avril après des mois de débats.

Le maire de Vienne s'était fait ravir son siège de député par Erwann Binet

De son côté, l'opposition serait ravie de pouvoir remplir ce rôle. , a réagi Erwann Binet, le rapporteur (PS) du projet de loi qui a quitté le conseil municipal de Vienne après son élection à l'Assemblée nationale.

Le député socialiste, qui a battu Jacques Remiller aux dernières législatives avec moins de 500 voix d'écart, estime que son adversaire , affirme t-il. Jacques Remillier avait occupé son siège entre 2002 et 2012.

Un maire est obligé de célébrer un mariage reconnu comme légal

, estime toutefois Erwann Binet, regrettant que le maire engage ses adjoints sur

Selon l'article 75 du code civil, un maire (ou l'un de ses adjoints) est obligé de célébrer un mariage dès que celui-ci est reconnu comme légal. Dans le cas contraire, il s'expose à des sanctions de la part du préfet...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 26 avr 2013 à 17:06

    Maire PS de Quimper, Bernard Poignant, ce très proche de François Hollande, qui dispose d'un bureau à l'Élysée, explique son hostilité à l'homoparentalité. "Seule compte l'idée que l'on se fait de l'accomplissement d'un enfant. À mes yeux et quoi qu'il arrive, il se construit dans l'altérité des genres, masculin et féminin, père et mère", y explique l'élu. Chez les maires de gauche, comme le reste de la société, le débat sur le mariage homo est loin d'être tranché.

  • cedricdz le vendredi 26 avr 2013 à 14:37

    Homophobie.. çà vous parlera plus à vous tous.

  • jlegras le vendredi 26 avr 2013 à 14:08

    homopathétique du veux dire ? !

  • gbourger le vendredi 26 avr 2013 à 14:01

    Plutot une allergie soignée par un traitement homopathique .

  • janaliz le vendredi 26 avr 2013 à 13:30

    Bien vu jlegras. Un certificat médical... IMPARABLE...

  • jlegras le vendredi 26 avr 2013 à 13:28

    il a bien raison, je ferais pareil si j'étais maire, ou je la jouerai plus finement genre je suis pas dispo ce jour-là.

  • mlaure13 le vendredi 26 avr 2013 à 13:01

    Selon l'article 75 du code civil, un maire (ou l'un de ses adjoints) est obligé de célébrer un mariage dès que celui-ci est reconnu comme légal. Dans le cas contraire, il s'expose à des sanctions de la part du préfet...?...QU'ELLES SONT LES SANCTIONS???...Allez, un peu de courage...il faut le dire ?!!!...

  • gbourger le vendredi 26 avr 2013 à 12:31

    Aux gays, vive la rose !