Mariage pour tous : une gay pride chez Hervé Mariton

le
1
Mariage pour tous : une gay pride chez Hervé Mariton
Mariage pour tous : une gay pride chez Hervé Mariton

Une marche contre l'homophobie et pour l'égalité des droits est organisée ce samedi, à Crest (Drôme), par le collectif LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et trans), quelques semaines après l'adoption du mariage pour tous par le Parlement. Dans cette ville de 9 000 habitants, jusqu'à 5 000 manifestants sont attendus. Le choix de cette ville n'est pas du tout le fruit du hasard. Le député UMP Hervé Mariton, l'un des parlementaires les plus actifs contre le texte autorisant le mariage homosexuel, est le maire de cette commune.

Ironique, l'élu regrette que les organisateurs ne l'aient pas convié à un éventuel débat. Il il explique voir dans ce rassemblement une «occasion de promotion de la ville», dans une interview à France Bleu Drôme Ardèche. «Si cela permet à des personnes de connaître Crest, j'en suis ravi. Si en plus cela permet de faire travailler le commerce local, j'en suis encore plus ravi», déclare-t-il.

Défenseur du mariage pour tous, Jean-Luc Roméro, conseiller régional d'Ile-de-France (apparenté PS) et président des Elus locaux contre le sida, a, lui, décidé de faire le déplacement depuis Paris. Qualifiant Hervé Mariton «d'adversaire acharné de l'égalité», il juge qu'il «était important que cette première marche ait lieu chez un des opposants qui ne désarme pas, alors que la loi est votée», déclare-t-il sur France Bleu. Sur Twitter, l'élu n'hésite pas à s'en prendre de manière un peu plus virulente à Hervé Mariton.

Jour J pour la Marche @lgbtcrest Venez dans la ville de l'ex allié du FN #Mariton clamer que nos couples ont dt au mariage comme les heteros? Jean-Luc Romero (@JeanLucRomero) 10 mai 2013

Départ pour Crest. Heureux de retrouver les courageux militants de la @lgbtcrest pour défendre l'égalité ! 4sq.com/ZVuT9W? Jean-Luc Romero (@JeanLucRomero) 11 mai 2013

AUDIO (France Bleu). Jean-Luc Roméro et Hervé Mariton s'expriment sur la manifestation

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 11 mai 2013 à 23:02

    Une loi « moisie »…On voit facilement « l’enfer » que vont vivre ces petits » bouts de choux »….A l’école, dans la rue, partout, ils seront des « souffres douleurs » … Fille ou fils de « gouines »…Fils ou fille de « Pédés » …Etc…Etc…TRES TRES BEL AVENIR, pour ces enfants…On en reparlera plus tard, mais malheureusement, IL SERA TROP TARD !!!...Et pourquoi… pour flatter l’égo d’une poignée d’individus "moisis", mal dans leur peau ?! Les « minorités du DIABLE » !!!...