Mariage pour tous : la justice butte sur l'adoption des enfants nés par PMA

le
0

Plusieurs procureurs se sont opposés à l'adoption d'un enfant né par PMA par la conjointe dans un couple de femmes. L'application de la loi Taubira continue de faire débat.

À peine le débat sur l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) écarté, il revient sur le tapis. Cette fois, c'est la question de l'adoption des enfants nés par PMA au sein de couples de femmes qui crée la controverse. Dans plusieurs cas - quatre selon le Monde (à Marseille, à Aix-en-Provence et à Toulouse) - le procureur s'est en effet opposé à l'adoption d'un enfant né par PMA par la conjointe dans un couple de femmes. Car si la loi Taubira permet aux couples homosexuels d'adopter, la PMA n'est pas ouverte aux lesbiennes en France. Depuis la promulgation du texte, les tribunaux ont validé les adoptions d'enfant né par PMA par la conjointe de la mère biologique. Une vingtaine ont été recensés par l'inter-LGBT (Interassociative lesbienne, gay, bi et trans). Ainsi, à T...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant