Mariage pour tous: la filiation et l'adoption en question

le
0
Le Conseil constitutionnel devra se prononcer sur les changements que le mariage pour tous implique en ce qui concerne l'adoption et la filiation.

Selon les parlementaires UMP et UDI, «les actes de naissance et de reconnaissance ne mentionneront plus la mère et le père de l'enfant mais les "parents" de l'enfant». Les députés et les sénateurs de l'opposition s'inquiètent de ce changement. «La réforme, inintelligible et trompeuse, vient aussi modifier l'identité familiale de tous les enfants, en supprimant la différence sexuée dans l'ordre de la parenté», soutiennent-ils.

Les requérants précisent toutefois ne pas contester que «la filiation par le sang n'est qu'une des composantes possibles de la traduction juridique du lien de filiation, coexistant avec une dimension sociale présente notamment dans l'adoption, la possession d'état, la PMA avec donneur».

S'agissant de l'adoption, les parlementaires de l'opposition affirment qu'elle a voca...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant