Mariage gay : Montpellier célebrera la première union le 29 mai

le
4
Mariage gay : Montpellier célebrera la première union le 29 mai
Mariage gay : Montpellier célebrera la première union le 29 mai

Ils l'attendaient depuis longtemps, il ne manquait que la promulgation officielle par le président de la République. C'est Hélène Mandroux, la maire PS de Montpellier, ville parfois surnommée la «San Francisco française», qui unira le 29 mai Vincent Autin, président de l'Inter-LGBT Languedoc-Roussillon, 40 ans, et son compagnon Bruno, 30 ans, fonctionnaire d'Etat, qui préfère ne pas donner son nom. Ils sont en couple depuis presque sept ans et bien décidés à fonder une famille.

Mme Mandroux, très en pointe sur la question du mariage pour les couples de personnes du même sexe, avait déclaré dès vendredi soir, après la validation de la loi par le Conseil constitutionnel : «Avec le mariage pour tous, la République française reconnaît et honore une nouvelle fois tous ses enfants, y compris ceux qui veulent former des couples de même sexe». En ajoutant : «Retrouvons-nous donc dans les prochains jours, à l'hôtel de ville de Montpellier, pour le mariage des premiers époux Bruno et Vincent».

Une invitation à la cérémonie pour tous

Les deux jeunes hommes se sont dits samedi «émus» et «fiers», invitant «l'ensemble des Français à venir assister au mariage». «Nous avons publié avec mon compagnon nos bans ce matin et maintenant nous pouvons penser aux préparatifs», a précisé à l'AFP Vincent Autin. Selon eux, «en accord avec la mairie, un écran géant sera installé» si de nombreuses personnes décident de venir assister au mariage.

Pour Bruno, la promulgation de la loi sur le mariage homosexuel par François Hollande «est une étape importante». «J'attendais ce moment depuis très longtemps. Je pense à tous ces militants qui se sont battus depuis des années. Ce combat est une victoire», s'est-il réjoui.

Le couple a entamé les préparatifs du mariage depuis quelques mois et précise qu'«il reste à prévenir quelques amis, mais les costumes sont déjà prêts depuis longtemps». La ministre des...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • europe78 le samedi 18 mai 2013 à 23:26

    wecando2, il y en aura partout. La seule solution : l'exil au vatican !

  • celiron le samedi 18 mai 2013 à 22:40

    Je ne vois pas l'avenir en rose pour Hélène Mandroux... Elle sera probablement battue en 2014. je n'ai guère d'inquiétude à ce sujet !

  • wecando2 le samedi 18 mai 2013 à 21:58

    Quitte à un assister à un simulacre de mariage, je préfère 2 femmes...

  • wecando2 le samedi 18 mai 2013 à 21:46

    Le premier simulacre de mariage sera simulé à Montpellier. Nous allons boycotter cette ville.