Mariage gay : les opposants veulent accentuer la pression

le
1
Après le succès de leur mobilisation, les adversaires du projet cherchent à recueillir le soutien des maires.

«Le succès appelle le succès» gagent les organisateurs de la «Manif pour tous» qui a réuni entre 100.000 et 200.000 personnes samedi dans une dizaine de villes, dont plus de 70.000 à Paris, contre le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux homosexuels.

Après ce galop d'essai jugé concluant, l'heure est désormais au «débat pour tous» pour les opposants. Pour faire vivre cette mobilisation plus importante que prévu, les divers mouvements et associations impliqués dans cet événement misent sur un travail de terrain intensif.

Autour de la médiatique Frigide Barjot, parodiste catholique, et de ses acolytes Laurence Tcheng, militante socialiste, et Xavier Bongibault, fondateur de Plus gay sans mariage, les membres des associations familiales catholiques (AFC), d'Alliance Vita ou du Collectif pour l'enfant vont se déployer dans les vil...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • scheyde1 le lundi 19 nov 2012 à 10:52

    J'ai personnellement souvent été agressé dans mon jeune âge par des homosexuels, aussi bien au travail que dans la rue ; cela devenait pénible. Avec l'âge, heureusement, cela s'est calmé. Il faut arrêter ces dérives sexuelles qui polluent notre vie de tous les jours.