Mariage gay : le récit des évènements de dimanche

le
1
Mariage gay : le récit des évènements de dimanche
Mariage gay : le récit des évènements de dimanche
Ils ne veulent rien lâcher. A deux jours de l'adoption définitive du texte qui fera de la France le 14e pays au monde à légaliser le mariage entre personnes de même sexe, plusieurs dizaines de milliers d'opposants au mariage gay ont défilé dimanche après-midi dans la capitale jusqu'aux Invalides, pour une nouvelle démonstration de force. Illustration du divorce français autour de cette question, les défenseurs du texte s'étaient rassemblés à deux kilomètres, place de la Bastille «pour l'égalité, contre l'homophobie», en présence de plusieurs personnalités de gauche.

Ce qu'il faut retenir

Quels chiffres ? Une nouvelle fois, les estimations du nombre de participants varient considérablement selon les sources. Selon la préfecture de police de Paris, 45.000 personnes ont défilé contre le mariage gay. «Un chiffre mensonger», a accusé le député UMP Henri Guaino qui participait au défilé. De leur côté, les organisateurs parlent de 270.000 personnes. Place de la Bastille, la police a enregistré 3.500 défenseurs du «mariage pour tous», tandis que les organisateurs ont dénombré 15 000 personnes.

Pas d'incident majeur, des heurts après la dispersion de la manifestation. Chants, danses, appels à la «paix», à la «fête», familles avec poussette : tout avait été fait pour donner une allure bon enfant au défilé de La Manif pour tous, loin des incidents qui ont émaillé cette semaine les rassemblements quotidiens organisés près de l'Assemblée nationale, où les députés achèvent de débattre du texte. Après la dispersion de la manifestation, des échauffourées ont éclaté entre plusieurs dizaines d'opposants restés sur place et les forces de l'ordre. 21 personnes ont été interpellées, dont deux placées en garde à vue, selon une source policière. Auparavant, aucun incident n'avait été signalé. Seules trois personnes avaient été interpellés plus tôt dans la journée pendant le...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 22 avr 2013 à 10:26

    FH a ouvert la boite de "pandore" et l’ombre de la déchéance se répand inexorablement sur l’humanité ! Croyez-vous que l’on puisse défendre les vraies valeurs de la famille, devant de telles ignominies…TOUS les "dérapages" vont être permis…et TOUT va déraper ! Et voila comment l’inconscience et l’inconsistance d’une poignée d’individus mal dans leur peau, nous amène à l’éclatement de nos civilisations ! François, ce n'est pas joli ce que tu fais là, et RESPONSABLE TU SERAS !...