Mariage gay : le milieu de l'adoption inquiet

le
1
Il regrette de ne pas être assez écouté dans le cadre du futur projet de loi.

«Accessoires d'une vitrine agréable sur la thématique de l'adoption pour tous», «prétexte pour colorer de rose la crise économique»... Après avoir eu le sentiment d'être les grands oubliés du futur texte sur l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels, adoptés et professionnels de l'adoption appellent à un dialogue entre le Conseil supérieur de l'adoption (CSA) et le gouvernement. Courant septembre, deux de ses membres - Racines coréennes, la plus ancienne association d'enfants adoptés en France, représentée par Hélène Charbonnier, et le docteur Jean-Vital de Monléon, responsable de la consultation pédiatrique pour enfants adoptés au CHU de Dijon - s'en étaient émus dans une lettre ouverte à la garde des Sceaux et à la ministre déléguée à la Famille. «Il est proclamé que l'adoption a pour but de trouver une famille à un enfant et non le contraire»,s'étaient-ils étonnés.

«Nous craignons de voir voter un texte maladroit et f...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 16 oct 2012 à 11:36

    •Ils savent que C une forfaiture...mais ils sont sans courage pour revenir sur une ineptie pareille...on était près à leurs pardonner beaucoup de choses, vu leur inexpérience, MAIS CA...JAMAIS !!!...Tous ces PETITS MALHEUREUX qui vont le payer toute leur vie !...UNE MONSTRUOSITE !!!...Qui ne restera pas sans une PUNITION DIVINE !!!...