Mariage gay : l'Inter-LGBT «rompt avec le gouvernement»

le
2
INTERVIEW - Nicolas Gougain, porte-parole de l'association, interlocuteur du gouvernement sur les questions liées à l'homosexualité, se dit «choqué» par les déclarations d'Hollande sur la «liberté de conscience» des maires face au mariage gay. » Mariage gay : Hollande apaise les maires

Le «mariage pour tous» ne sera pas célébré par tous, a laissé entendre mardi François Hollande au 95e congrès de l'Association des maires de France (AMF). Devant un parterre d'élus, le président a reconnu la possibilité pour les édiles hostiles au mariage homosexuel d'invoquer leur «liberté de conscience». Un signe pour Jean-François Copé, président de l'UMP, que le chef de l'État est «très mal à l'aise» avec ce sujet. «Une capitulation», s'est indigné Noël Mamère (EELV), qui avait célébré un mariage homosexuel dans sa mairie de Bègles. «La loi va passer» tempère l'homme d'affaires Pierre Bergé, se moquant au passage de maires «assez stupides» qui manquent de «courage». Har...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 21 nov 2012 à 17:02

    L'Inter-LGBT (lesbienne, gay, bi et trans), principal organisateur de la Marche des fiertés ?...On ne voit pas ce que la fierté vient faire dans une anomalie du comportement !...Avoir respect et reconnaissance pour les « LGBT est une chose…mais cautionner une »déviation » de la nature au point de la « magnifier » en est une autre !!!...

  • 4xb le mercredi 21 nov 2012 à 16:16

    Bon débarras ! Il n'y rien à attendre de ce groupe de pression qui ne représente personne.