Mariage gay : l'Église plaide chez Jean-Marc Ayrault

le
0
Mgr Vingt-Trois a fait part au premier ministre de l'opposition des catholiques.

André Vingt-Trois, insatisfait de ses entretiens avec Christiane Taubira, avait sollicité ce rendez-vous à Matignon.
André Vingt-Trois, insatisfait de ses entretiens avec Christiane Taubira, avait sollicité ce rendez-vous à Matignon.

André Vingt-Trois, insatisfait de ses entretiens avec Christiane Taubira, avait sollicité ce rendez-vous à Matignon. Crédits photo : François BOUCHON/Le Figaro

Il faudra donc attendre. Tant du côté de Jean-Marc Ayrault, premier ministre, pour savoir s'il va infléchir le projet du gouvernement sur le mariage homosexuel après son entretien de vendredi ; tant du côté du cardinal André Vingt-Trois, qui n'a pas souhaité commenter, à sa sortie de Matignon, ce tête-à-tête de quarante-cinq minutes dont il était demandeur.

Demandeur, parce qu'insatisfait de ses deux précédents entretiens avec Christiane Taubira. Ces rendez-vous avaient donné l'impression au président de la Conférence des évêques de France d'un ministre de la Justice menant une consultation de façade avec les religions, mais sans intention de changer quoi que ce soit à son projet de loi.

Vendredi, en tout cas, la question du mariage homosexuel n'aura pas été le seul sujet au menu de la conver

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant