Mariage gay : l'Église entre prudence et résistance

le
0
À la veille de la manifestation du 13 janvier, les évêques adoptent un profil bas pour ne pas être récupérés politiquement.

Moteur de la mobilisation contre le mariage pour tous depuis le début, l'Église catholique apparaît comme la principale force d'opposition au projet même si elle récuse catégoriquement cette posture politique. Elle se trouve en réalité débordée par l'ampleur du mouvement dont elle récuse la paternité bien qu'elle l'ait largement inspiré. D'où le paradoxe entre la frilosité épiscopale vis-à-vis de la manifestation de dimanche et l'engouement de la base.

Moteur de la mobilisation contre le mariage pour tous depuis le début, l'Église catholique apparaît comme la principale force d'opposition au projet même si elle récuse catégoriquement cette posture politique. Elle se trouve en réalité débordée par l'ampleur du mouvement dont elle récuse la paternité bien qu'elle l'ait largement inspiré. D'où le paradoxe entre la frilosité épiscopale...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant