Mariage gay : Hollande apaise les maires

le
0
Le chef de l'État reconnaît la «liberté de conscience» des élus qui ne voudraient pas appliquer la future loi.

Il a cherché l'apaisement. La réforme du mariage pour tous suscite de l'émotion? Francois Hol­lande démine. Impossible pour le chef de l'État d'ouvrir un front alors qu'il est déjà accaparé par la crise financière. Hors de question aussi d'offrir à ses opposants un sujet emblématique de rassemblement. Alors le président de la République a profité de son intervention mardi devant le 95e congrès de l'Association des maires de France, porte de Versailles à Paris, pour tenter de rassurer la frange des élus qui s'inquiètent de devoir appliquer une loi qu'ils contestent dans son principe. «Les débats sont légitimes dans une société comme la nôtre», a-t-il convenu diplomatiquement.

Si la loi sera bien «appliquée», il a assuré que «des possibilités de délégation existent». «Elles peuvent être élargies», a-t-il ajouté. Mais le président a surtout pronon...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant