Mariage gay : fronde socialiste en faveur de la procréation assistée

le
0
Harlem Désir, Claude Bartolone et d'autres figures de la majorité se sont prononcés en faveur de l'ouverture de la PMA aux couples de femmes.

Un feu s'éteint, un autre s'allume. En pleine opération de recadrage sur le front budgétaire, Jean-Marc Ayrault est contredit sur le front sociétal, celui de l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels. Au c½ur du débat: l'ouverture du droit à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes dans le futur texte.

Mardi, par la voix de Harlem Désir, le Parti socialiste a rappelé qu'il était favorable à cet accès à la PMA dans le cadre de ce projet. Le futur premier secrétaire du PS a beau nier tout «accroc» il défend un point de vue contraire à celui du premier ministre. Hier, Jean-Marc Ayrault a une nouvelle fois martelé que le texte présenté le 31 octobre en Conseil des ministres se limiterait au mariage et l'adoption pour les homosexuels. Un engagement également relayé depuis un mois par la garde de Sceaux, Christiane Taubira. Le chef du gouvernement a précisé qu'il préférait pour l'instant reporter ce sujet à une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant