Mariage gay : frictions publiques entre Copé et la Manif pour tous

le
3
La présidente du mouvement accuse le patron de l'UMP de s'être «renié» sur le mariage homosexuel. Jean-François Copé répond qu'il a toujours été pour, mais qu'il était contre l'adoption, la PMA ou la GPA.

Jean-François Copé se serait-il renié? C'est en tout cas ce qu'assure la Manif pour tous, fer de lance des manifestations anti-mariage gay, après les propos tenus jeudi 10 octobre par le président de l'UMP lors de l'émission «Des paroles et des actes sur France 2». «Pour moi, le sujet n'était pas l'union civique ou le mariage mais l'adoption», a déclaré Jean-François Copé ce jour-là, cinq mois après la promulgation de la loi Taubira ouvrant le mariage aux couples homosexuels. «Pour le mariage je n'ai, comme d'ailleurs personne parmi les Français, d'objection de fond», a-t-il ajouté.

«Voilà bien un reniement en bonne et due forme dont je prends acte, tout comme les millions de Français qui (...) ont (...) manifesté contre le principe même de ce '...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9035148 le mardi 22 oct 2013 à 08:02

    Copé va faire son marché aux manifs puis sa campagne à la TV.je ne veux pas de girouettes....

  • a.guer le lundi 21 oct 2013 à 23:40

    un véritable reniement, en effet: bref, l'expression d'un homme politique bien classique

  • mlaure13 le lundi 21 oct 2013 à 23:13

    La punition sera dans les urnes...TOUT...sauf UMP/S!...et ceux qui ont fait voter cette loi infama !...