Mariage gay : François Hollande appelle à «l'apaisement»

le
19
Mariage gay : François Hollande appelle à «l'apaisement»
Mariage gay : François Hollande appelle à «l'apaisement»

On l'attendait sur la transparence, mais c'est en fait sur le mariage gay que le président de la République François Hollande s'est exprimé à l'issue du Conseil des ministres. Dans une très courte allocution de moins de cinq minutes, ce mercredi matin, le chef de l'Etat s'est félicité de l'adoption de ce texte par le Parlement, a appelé au calme et invité à passer à autre chose.

C'est au côté de la garde des Sceaux Christiane Taubira, ministre emblématique du projet de loi sur le mariage pour tous, que François Hollande est arrivé sur le perron de l'Elysée. «Cette réforme élargit les droits des homosexuels sans rien n'enlever à personne», a-t-il précisé d'emblée, soulignant qu'elle allait «dans le sens des évolutions de notre société» qui en sera, il en est sûr, «fière dans les prochains jours ou plus tard» . C'est une étape, a-t-il ajouté, vers «plus de liberté, plus d'égalité : les principes qui fondent notre République».

Si le président de la République a reconnu que les mois de débat étaient «nécessaires pour entendre toutes les sensibilités», il a néanmoins appelé au calme d'un ton ferme. «Quand les passions dégénèrent en violence, elles doivent être condamnées», a-t-il lancé, alors que des incidents et agressions ont entaché la fin de la discussion sur ce projet de loi.

«Je demande que ce qui vient de se produire au Parlement soit compris comme étant la loi de la République», a insisté François Hollande, appelant «chacun à chercher l'apaisement», soit «la compréhension», «le respect». Il l'a de toute façon dit sans ambages, il s'agit désormais de «se consacrer à l'essentiel : la réussite économique de notre pays et la cohésion nationale».

QUESTION DU JOUR. En cas de retour au pouvoir, la droite reviendra-t-elle sur le mariage pour tous ?

CARTE INTERACTIVE. La France, 14e pays au monde à légaliser le mariage gay

VIDEO. Par un vote historique, la...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • slivo le mercredi 24 avr 2013 à 20:56

    il nous prend pour des C.NS ? Pardon pour des socialistes ?

  • wecando2 le mercredi 24 avr 2013 à 13:25

    La meilleure solution pour l'apaisement c'et le retrait. Heureusement qu'il y a le conseil constitutionnel pour censurer cette loi grotesque.

  • KAFKA016 le mercredi 24 avr 2013 à 13:16

    Salariés de Goodyear Florange PSA Sanofi GDF SUEZ... vous voulez que Hollande s'occupe de vous ? Alors devenez Gay!!

  • M5441845 le mercredi 24 avr 2013 à 13:00

    Tous les dictateurs ont toujours appelé leur peuple a l'apaisement. C'est un triste tournant.

  • 11881561 le mercredi 24 avr 2013 à 12:58

    TRISTEMENT RISIBLE !

  • M8869453 le mercredi 24 avr 2013 à 12:51

    Il en a voulu de ce texte, qu'il l'assume ! S'il ne se marie pas avec la Trierweiller, il doit démissionner !

  • dhote le mercredi 24 avr 2013 à 12:51

    Il provoque et ensuite appelle au calme:minable.

  • manx750 le mercredi 24 avr 2013 à 12:49

    Dans le travail, l'union fait la force !

  • manx750 le mercredi 24 avr 2013 à 12:49

    Dans le mariage gay, l'oignon fait la farce !

  • akelacca le mercredi 24 avr 2013 à 12:47

    il peux pas demander de s'unir après ca.