Mariage gay : dimanche, «ce n'est pas la manifestation de trop», assure Jacob

le
3
Mariage gay : dimanche, «ce n'est pas la manifestation de trop», assure Jacob
Mariage gay : dimanche, «ce n'est pas la manifestation de trop», assure Jacob

Faut-il la maintenir?Alors que les Français sont lassés du mouvement selon un sondage exclusif du « Parisien » - iTélé et que cette énième manifestation dimanche contre le mariage gay divise au sein de l'UMP, Christian Jacob, chef de file des députés du parti, épouse la ligne du patron de leur patron Jean-François Copé qui compte défiler le jour de la Fête des Mères. «Ce n'est pas la manifestation de trop, c'est la manifestation qu'il faut pour montrer que les français sont attachés à la politique familiale», a-t-il déclaré vendredi sur RTL.

Henri Guaino, le député UMP qui se rendra dimanche à la «Manif pour tous» est sur la même longueur d'onde. Mieux : il est même prêt «à protester indéfiniment» contre la loi autorisant le mariage homosexuel. «La différence entre une société libre et une tyrannie, c'est que dans une société libre, on a le droit de manifester», a-t-il déclaré sur Canal +.

Plus que la loi sur le mariage et l'adoption par des couples homosexuels promulguée la semaine dernière, c'est la défense de la politique familiale qui est en jeu selon Christian Jacob. «Le gouvernement a décidé de s'en prendre à la politique familiale, de s'attaquer aux familles. Au-delà de ce texte, on le voit sur les allocations familiales, sur le quotient familial» a-t-il dénoncé. «Quand on fait les points positifs et négatifs de la France par rapport aux autres pays européens, on met toujours en avant la politique familiale qui, depuis 1945 a toujours fait consensus», a-t-il souligné.

Valls envisage d'interdire le «Printemps français».

Pas question pour Christian Jacob de refuser de célébrer des mariages gays, comme certains élus UMP l'ont déjà fait savoir. «La loi de la République s'applique partout. Il n'empêche, cette attaque contre la famille, on ne doit pas la laisser passer. » Et il a confirmé que si la droite revenait au pouvoir en 2017, elle «réécrirait» la loi, bien que...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jf2007 le vendredi 24 mai 2013 à 12:21

    heu faut pas trop se pencher quand même on sait jamais qui est derriére!lol!

  • python75 le vendredi 24 mai 2013 à 11:22

    C'est ridicule cet acharnement... Passons à autre chose... On perd du temps... la droite pourrait plutot se pencher pour faire des propositions pour la croissance, la baisse du chomage... C'est crevant ce ressac... Ca revient... Ca repart....

  • m.bouil4 le vendredi 24 mai 2013 à 10:42

    "la manifestation s'annonce électrique"... le rédacteur de l'article prend ses désirs pour ses réalités. Comme les autres, cette manif sera paisible, pacifique et déterminée.