Mariage gay : des religieux indignés

le
0
S'ils restent prudents, les leaders des grandes religions ont été choqués par l'attitude des députés lors de leur audition, jeudi.

Si certains imaginaient que les consultations organisées par le gouvernement socialiste pour son projet de loi sur le mariage homosexuel avaient éventuellement pour but de prendre en compte un point de vue différent, ils seront déçus.

La preuve - objective et magistrale - en a été donnée, au vu et su de tous, jeudi après-midi, à l'Assemblée nationale. Cette «audition» parlementaire s'est transformée en réquisitoire en règle contre «l'obscurantisme» de l'Église catholique, principale cible d'attaques.

Et c'est globalement «déçus» que sont ressortis les cinq principaux intervenants qui ne nourrissaient pourtant aucune illusion. À l'exception de la sixième intervenante, la vénérable Marie-Stella Boussemart, présidente de l'Union bouddhiste de France. Elle a réussi à démontrer le tout et son contraire: les bouddhistes sont,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant