Mariage gay : Copé-Fillon, divergences tactiques

le
0
Absent de la manifestation, l'ancien premier ministre compte sur le débat à l'Assemblée pour faire entendre sa voix, quand le président de l'UMP continue à occuper le terrain.

Face à François Hollande, Jean-François Copé et François Fillon n'ont pas choisi la même stratégie. Le premier, fidèle à sa doctrine de droite décomplexée, a opté pour l'affrontement direct en participant à la manifestation de dimanche dernier. Le second avait préféré depuis longtemps la discrétion, évitant soigneusement de se montrer dans les rues de Paris, même si les manifestants convergeaient vers son arrondissement, et préférant publier une lettre ouverte à François Hollande dans le Figaro.

En première ligne dimanche, Jean-François Copé a pu se féliciter de voir les amis de l'ancien premier ministre battre le pavé avec lui. Patrick Ollier, mais aussi Laurent Wauquiez se sont montrés à ses côtés pour la plus grande joie de ses partisans. «On est très contents», se félic...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant