Mariage entre Publicis et l'américain Omnicom : un géant de la pub est né

le
1
Mariage entre Publicis et l'américain Omnicom : un géant de la pub est né
Mariage entre Publicis et l'américain Omnicom : un géant de la pub est né

Le français Publicis et l'américain Omnicom ont annoncé dimanche leur fusion. Le nouveau groupe, Publicis Omincom Group, devient le numéro un mondial de la publicité, loin devant celui qui était jusqu'à présent sur la plus haute marche du podium, le britannique WPP. Le groupe sera coté à New York et Paris. Le capital du nouvel ensemble sera partagé à 50% entre les actionnaires des deux groupes.

Publicis, fondé en 1926 à Paris par Marcel Bleustein-Blanchet, et dirigé par Maurice Lévy, compte près de 58 000 collaborateurs dans 108 pays et a réalisé l'an dernier un bénéfice net de 737 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 6,6 milliards d'euros. Il se présente comme le troisième groupe mondial de communication, numéro deux en conseil et achat média, et numéro un «en communication digitale et dans la santé». Publicis est coté à Paris et son cours de Bourse le valorisait à 12,5 milliards d'euros vendredi en clôture.

Omnicom, quant à lui, fondé en 1986 et basé à New York, sur la célèbre Madison Avenue, repaire de publicitaires, emploie 71000 personnes dans le monde. Il a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 10,7 milliards d'euros et un bénéfice net de 750 millions d'euros. Le groupe est coté à la Bourse de New York et pesait vendredi 12,6 milliards d'euros.

Une valeur boursière de 25 milliards d'euros

A eux deux, le groupe français et l'américain réalisent un chiffre d'affaires cumulé de 17,3 milliards d'euros, et présenteraient une valeur boursière combinée de près de 25 milliards d'euros.

Ainsi les deux groupes devraient passer devant l'actuel numéro un mondial du secteur, le britannique WPP. Le groupe basé à Londres, fondé en 1985 (à l'origine sous le nom de Wire and Plastic Products, un fabricant d'accessoires de cuisine en plastique) et dirigé par Martin Sorrell dispose de 165000 employés travaillant dans plus de 3 000 bureaux répartis dans 110 pays. Le groupe a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le dimanche 28 juil 2013 à 15:29

    Ils vont encore plus nous faire c*h*i*e*r*.