Mariage, divorce, homosexualité... Ce que le pape dit (ou pas) sur la famille

le
0
Dans son exhortation apostolique, sans revenir sur les dogmes de l'Église catholique, le pape François propose plus d'écoute et de discernement, en famille comme en paroisse. 
Dans son exhortation apostolique, sans revenir sur les dogmes de l'Église catholique, le pape François propose plus d'écoute et de discernement, en famille comme en paroisse. 

Si les églises étaient réservées aux personnes parfaites, elles seraient vides depuis bien longtemps. Faire preuve de charité et savoir accueillir l'autre, dans ses joies comme dans ses faiblesses, c'est ce qu'a choisi de rappeler le pape François, au long des 260 pages de son exhortation apostolique « La Joie de l'amour », dévoilée ce vendredi. Plutôt qu'une pensée dogmatique et binaire, entre bien et mal, noir et blanc, le pape François propose avec ce texte une pédagogie de la famille, aux accents qui ne sont pas sans faire penser aux écrits de Jean-Paul II. Un texte qui ne propose aux fidèles de l'Église catholique ni des directives ni des commandements, mais plutôt un programme, un « chemin de vie ». C'est « un texte qui colle vraiment à la réalité de la vie des gens, qui essaye d'encourager l'accompagnement pour traverser les épreuves de la vie », a estimé Mgr Pontier, président de la Conférence des évêques de France (CEF), lors de sa présentation à Paris.

Des débats houleux

Pour autant, les débats avaient été houleux, lors des deux synodes sur la famille destinés à préparer ce document. Mais ils avaient aussi permis de faire remonter vers le Vatican les réalités concrètes vécues par les familles et les prêtres du monde entier, et pas seulement de la « vieille » Europe. Les médias s'étaient pour leur part uniquement concentrés sur deux sujets : la communion des divorcés remariés et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant