Mariage dans les semi-conducteurs: Avago avale Broadcom pour 37 mds USD

le
0
Mariage dans les semi-conducteurs: Avago avale Broadcom pour 37 mds USD
Mariage dans les semi-conducteurs: Avago avale Broadcom pour 37 mds USD

Le fabricant américano-singapourien de composants électroniques Avago Technologies a annoncé jeudi l'acquisition de son concurrent Broadcom pour un montant de 37 milliards de dollars.L'entité issue de la fusion adoptera le nom de Broadcom, pèsera 77 milliards de dollars en valeur d'entreprise et devrait générer environ 15 milliards de chiffre d'affaires annuel, indique le groupe dans un communiqué.Evoquant "une opération qui fera date dans le secteur des semiconducteurs", le président et CEO d'Avago, Hock Tan, cité dans le texte, a estimé que ce mariage "donne naissance à un acteur diversifié majeur des semiconducteurs dans la communication filaire et sans fil".Pour acheter son rival américain, Avago versera environ 17 milliards en numéraire ainsi qu'une part en titres représentant environ 20 milliards de dollars.A l'issue de la transaction, dont le Wall Street Journal avait signalé l'imminence mercredi, les actionnaires de Broadcom détiendront environ 32% du nouveau groupe.Avago indique anticiper 750 millions de dollars de synergies annuelles, un rythme qui devrait être atteint d'ici 18 mois.M. Tan prendra la tête du nouveau groupe, alors que le co-fondateur et président du conseil d'administration de Broadcom, Henry Samueli, entrera au conseil de la structure aux côtés d'un autre responsable de Broadcom.Avago compte financer les 17 milliards en numéraires grâce à des liquidités issues des deux entreprises et à travers 9 milliards de dette nouvelle.Le mariage doit être finalisé au premier trimestre 2016, sous réserve de l'approbation des autorités compétentes et des actionnaires des deux groupes, précise Avago.Avago, qui était à l'origine la branche de semi-conducteurs de Hewlett-Packard (HP), a racheté en 2013 LSI Corporation pour 6,6 milliards de dollars. Le groupe a enregistré 4,3 milliards de dollars de ventes sur son exercice précédent, selon son site internet.Broadcom, fondé en 1991, compte 10.000 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant