Marée noire : le propriétaire de la plateforme Deepwater accusé

le
0
Les gardes côtes américains ont publié un rapport à charge contre Transocean. L'explosion de la plateforme pétrolière, il y a un an, avait provoqué la plus grande marée noire de l'histoire des Etats-Unis.

Un an après la plus grave marée noire de l'histoire des Etats-Unis, les gardes côtes américains dénoncent la gestion catastrophique de la plateforme Deepwater Horizon par son propriétaire, le suisse Transocean. Dans un rapport de 288 pages, ils pointent du doigt «de graves lacunes en matière de sécurité». Des pièces cruciales de la tête du puits de pétrole n'auraient pas été remplacées. Le système électrique aurait été mal entretenu. Et les équipes sur la plateforme auraient été très mal formées aux exercices de sécurité.

Le rapport souligne surtout que le capitaine de la plateforme n'aurait pas su qu'il avait le droit de décider l'arrêt du flux de gaz inflammables. Il aurait ainsi perdu de précieuses minutes à tenter d'obtenir une autorisation superflue de sa hiérarchie. Au moment où l'alarme a sonné, l'employée de service ne savait pas que c'était à elle de déclencher le système d'arrêt d'urgence. Cela aurait pourtant permis d'éviter l'explo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant